Le ministre de la Culture dresse le bilan de la restauration du patrimoine religieux

Par Thomas Bizien · lejournaldesarts.fr

Le 7 mars 2012 - 332 mots

PARIS [07.03.12] - À l’occasion d’une visite de Frédéric Mitterrand sur le chantier de restauration de la cathédrale de Chartres, le ministre de la Culture a présenté son action en faveur de la protection du patrimoine religieux. PAR THOMAS BIZIEN

De 88 millions d’euros en 2007 à 110 millions en 2012, les subventions allouées à la restauration et à la valorisation du patrimoine religieux ont été en constante progression au cours du dernier quinquennat, selon le ministre. Si ce patrimoine ne représente que 30 % du parc des monuments protégés, près de 50 % de ses crédits lui sont réservés, principalement pour les cathédrales d’exception. L’État a d’ailleurs lancé ces deux dernières années des travaux de restauration sur 44 d’entre elles. Essentiellement engagées dans la restauration des édifices, ces dépenses couvrent également la réfection d’orgues, d’objets et d’éléments commémoratifs, à l’image des vitraux médiévaux de la cathédrale de Chartres.

En vertu de la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État, seuls les édifices présentant un intérêt historique ou artistique majeur sont habilités à recevoir des subventions, et ceci quelle que soit leur affectation cultuelle. Ainsi la grande mosquée de Paris, les synagogues de Mulhouse et de Bordeaux et le temple de Strasbourg ont-ils perçu en 2011 des aides pour leur rénovation.

Initiée par les inspections de Prosper Mérimée, la sauvegarde du patrimoine religieux continue pourtant de faire débat. En zone rurale, les nombreuses églises disséminées sur le territoire conservent un aspect mémoriel important et continuent de marquer l’identité des villages, bien que leurs fonctions cultuelles soient souvent devenues plus ponctuelles.

L’Église n’a cependant plus les moyens d’assurer leur entretien, ce qui l’oblige parfois à vendre ses édifices… au plus offrant. En Meurthe-et-Moselle, l’église de Vandoeuvre-les-Nancy sera ainsi transformée en galerie commerciale. Pour éviter à l’avenir ces mutations, Frédéric Mitterrand doit annoncer dans les jours prochains la composition de la Commission du patrimoine cultuel, dont la présidence à d’ores et déjà été confiée à Jean-Michel Leniaud, directeur de l’École des Chartes.

Légende photo

La cathédrale Notre-Dame de Chartres - © Photo : Alexandre Vialle - 2011 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque