Mardi 18 décembre 2018

Le Met rend deux statues khmères au Cambodge

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 mai 2013 - 229 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [07.05.13] – Le Metropolitan Museum de New York a annoncé son intention de rendre au Cambodge deux sculptures khmères, dont la légalité de l’acquisition vient d’être remise en cause.

Acquises séparément par le Metropolitan Museum de New York à la fin des années 1980 et 1990, deux statues khmères vont être restituées au Royaume du Cambodge. Ce dernier affirmait depuis longtemps que ces pièces avaient été pillées dans un temple de la jungle, quand l’institution new-yorkaise considérait les avoir acquises légalement. Cependant, « le Met est entré récemment en possession de nouveaux documents de recherche qui n’étaient pas disponibles quand les objets ont été acquis », et ces derniers vont dans le sens de la restitution, comme l’a rapporté le musée dans un communiqué.

Les deux statues khmères sont en pierre et datent du Xe siècle, époque où Koh Ker, ville auxquelles elles sont rattachées, était la capitale du Cambodge. Exposées plusieurs décennies durant dans l’aile asiatique du Met, elles seront bientôt de retour en Asie du Sud-Est.

« Le musée tient à appliquer des règles strictes sur la provenance de ses nouvelles acquisitions, mais aussi à étudier les travaux concernant les pièces figurant depuis longtemps dans ses collections, dans un effort permanent d’en apprendre le plus possible sur l’histoire des propriétaires des œuvres », a déclaré par ailleurs Thomas Campbell, directeur du Met. (Avec AFP)

Légende photo

Une des statue, Kneeling Attendant - source The Metropolitan Museum of Art

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque