Mardi 10 décembre 2019

Allemagne

Le maître de Naumburg - le gothique inspiré

Naumburg - Jusqu’au 2 novembre 2011

Par Sophie Flouquet · L'ŒIL

Le 5 octobre 2011 - 331 mots

Qui était le maître de Naumburg, architecte et sculpteur, auteur des célèbres sculptures du chœur de la cathédrale de cette petite ville de Saxe-Anhalt, en Allemagne, non loin de Leipzig ?

L’une de ses sculptures, celle d’Uta, a manifestement inspiré un dessinateur du studio Disney tant elle évoque le personnage de la sorcière dans Blanche-Neige… Pour tenter d’éclaircir les nombreuses zones d’ombre autour de cet artiste majeur de l’art médiéval allemand, resté anonyme faute de sources, un collectif d’historiens de l’art a été mobilisé pour proposer une exposition d’envergure dédiée à l’art de la sculpture au début du XIIIe siècle. Soit une période au cours de laquelle ont été lancés de grands chantiers de reconstruction de cathédrales à travers l’Europe, de Reims à Amiens, mais aussi de Mayence à Bamberg, outre-Rhin. Or, il était courant à l’époque que les maîtres circulent d’un chantier à l’autre.

Les spécialistes estiment ainsi que le maître de Naumburg a été l’un de ces artistes itinérants, formé selon toute vraisemblance à Reims – le chantier de la cathédrale rouvre en 1211 [lire L’œil n° 637] –, tant la sculpture du maître allemand semble influencée par le naturalisme des ateliers rémois. Mais la carrière de l’artiste démarre véritablement à Mayence, où il œuvre à la cathédrale, avant d’être sollicité pour les travaux de Naumburg où il reconstruit le chœur et le dote d’un jubé sculpté d’une passion du Christ d’une verve très expressionniste. Si, hors de cette ville, la plupart des œuvres du maître ont disparu, l’exposition s’attache à montrer la vivacité de cet art gothique allemand, nourri d’influences diverses, notamment des grands chantiers menés dans le royaume de France.

Bénéficiant d’une élégante scénographie et disséminée dans plusieurs lieux de la ville, notamment dans la cathédrale, cette grande exposition bénéficie de prêts importants de musées français, tel le Louvre. Elle constitue une exposition incontournable pour les amateurs d’art médiéval.

Voir « Le maître de Naumburg, sculpteur et bâtisseur dans l’Europe des cathédrales »,

Naumburg (Allemagne), naumburgermeister.eu, jusqu’au 2 novembre 2011.

Légende photo

Maître de Naumburg, Portrait de Uta von Ballenstedt, 1243-1249, chœur occidental de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, Naumburg. © Bildarchiv der Vereinigten Domstifter/Photo : M. Rutkowski.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°639 du 1 octobre 2011, avec le titre suivant : Le maître de Naumburg - le gothique inspiré

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque