Le MAC/Val menacé par la réforme des collectivités territoriales

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 avril 2010

VITRY-SUR-SEINE [30.04.10] – Le Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (MAC/Val) est menacé par la réforme des collectivités territoriales qui contraindrait le conseil général à revoir son financement à la baisse

Inauguré en 2005, le MAC/Val, la grande institution artistique et culturelle du Val-de-Marne qui abrite le Musée d’art contemporain du département pourrait voir son budget sérieusement amputé par la réforme des collectivités territoriales actuellement en voie d’adoption au Parlement.

La principale cause : la suppression des clauses générales de compétence des conseils régionaux qui représente un danger pour les politiques culturelles locales. En effet, les départements ne pourront agir que dans les domaines de compétence qui leur seront attribués par l’Etat. Or, la culture n’en fait pas partie. Par ailleurs, cette suppression limite également le financement croisé des projets et infrastructures culturels.

Or, pour le MAC/Val dont le fonctionnement est uniquement supporté par le département, cela ne présage rien de bon. Si le conseil général n’est plus en mesure de financer son fonctionnement, l’avenir de celui-ci est incertain. Le musée ne pourra plus subvenir à ses dépenses, ni payer ses 70 salariés. Il a déjà réduit significativement son budget 2010.

Pour Evelyne Rabardel, vice-présidente (PC) du conseil général du Val-de-Marne en charge de la culture, il s’agit de « tout faire pour maintenir nos aides à la culture », même si elle reste lucide et admet qu’il est peu probable que l’Etat «  qui ne va pas en grandissant » puisse suppléer à l’aide du département, confie-t-elle dans les colonnes du Parisien, surtout quand on sait que seuls 0,77% du budget général de l’Etat est alloué à la culture.

De son côté, François Duluc, conseiller général (UMP) qui a toujours été sceptique sur le MAC/Val pense que la réforme permettra une nouvelle gestion du musée qui pourrait être financé par des partenariats avec des fondations privées ou en recourant au prêt d’œuvres auprès de certains musées d’art contemporains parisiens ou nationaux.

Les collectivités territoriales se sont largement impliquées dans le champ culturel depuis les années 1970, investissant jusqu’à deux fois plus que l’Etat dans les projets et les équipements culturels locaux.

Légende photo

Musée MAC/VAL (2005) - Jean Dubuffet, "Chaufferie avec cheminée", 14 m, 1970/1996 - Photographe Jan Sokol - Licence Creative Commons 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque