Mercredi 20 novembre 2019

Le legs de Julio Muñoz Ramonet à la ville de Barcelone mystérieusement amputé de ses plus grands chefs-d’œuvre

Par Alexandra Houël · lejournaldesarts.fr

Le 28 août 2013 - 323 mots

BARCELONE (ESPAGNE) [28.08.13] – Alors que la justice s’était prononcée en faveur de la ville de Barcelone dans un conflit qui l’opposait aux héritières de Julio Muñoz Ramonet, les autorités municipales ont découvert le 25 juillet 2013 en saisissant les œuvres d’art léguées à la ville, que les plus grands chefs-d’œuvre de la collection avaient disparu.

La ville de Barcelone se retrouve privée d’œuvres majeures de Rembrandt, du Greco, de Velázquez, de Botticelli et de Goya entre autres, qui lui avaient pourtant été données par le riche industriel espagnol Julio Muñoz Ramonet à sa mort en 1991, dans son testament.

Le périple judiciaire qui opposait les héritières du magnat industriel à la ville de Barcelone, cause du retard de près de vingt ans de la concrétisation du transfert de propriété, a pris fin en faveur de la ville, qui a obtenu en mars 2012 le droit de saisir l’inestimable collection d’art dont Julio Muñoz Ramonet lui avait fait don.

Lorsque les autorités sont entrées le 25 juillet 2013 dans la villa où les œuvres étaient entreposées, elles y ont découvert que la collection avait été amputée de ses pièces maîtresses et que le bâtiment dont la ville doit également hériter avait été habité jusqu’à peu. El Pais précise que sur les murs, des traces caractéristiques indiquent des décrochages récents de tableaux, et que certains tapis ont été remplacés par des ouvrages de moindre valeur. Selon des documents datant de 1968, la collection comprenait environ cinq cents peintures, cinquante retables et cinq grands tapis, alors qu’en 1998, soit sept ans après la mort de Julio Muñoz Ramonet, la collection était pratiquement réduite de moitié.

L’inventaire précis des œuvres présentes dans la villa n’a pas encore été publié, aussi il est pour l’instant difficile de caractériser l’étendue de la perte. Plusieurs personnalités de l’opposition déplorent que les autorités municipales n’aient pas, durant ces vingt années, pris de mesures de protection afin de sécuriser cet héritage.

Légende photo

Drapeau de Barcelone - Espagne - © Photo Permjak - 2010 - Licence CC BY-SA 2.5

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque