Le gouvernement fédéral américain augmente la dotation de la Smithsonian Institution

Par Séverine Petit · lejournaldesarts.fr

Le 23 décembre 2014 - 355 mots

WASHINGTON (ETATS-UNIS) [23.12.14] - Par un vote du Congrès américain au début du mois de décembre 2014, le gouvernement fédéral renforce la dotation de la Smithsonian Institution de 14,5 millions de dollars, venant s’ajouter aux 819,5 millions du budget de l’an passé.

Pour l’année fiscale 2015, ayant débuté le 1er octobre aux Etats-Unis, le gouvernement américain a décidé d’ajouter un financement de 14,5 millions de dollars aux 819,5 millions du budget de l’institution.

La destination de l’argent est cependant affectée. En effet, la Smithsonian Institution relève d’une organisation administrative originale puisqu’elle fait juridiquement partie du gouvernement fédéral américain. Ainsi, la majeure partie de la dotation annuelle est consacrée aux charges de fonctionnement, environ 675 millions de dollars, avec une augmentation automatique des salaires du personnel (6 300 personnes dont les deux tiers sont fonctionnaires) de 1 %.

Sur les 834 millions de dollars de la dotation, qui a fait partie d’un vote sur le budget par le Congrès américain au début du mois de décembre 2014, 30 millions sont consacrés à la mise en place du nouveau Musée national de la culture et de l’histoire afro-américaine. Cette nouvelle antenne du Smithsonian, dernière née des dix-huit autres éléments, devrait ouvrir en 2016. Un million ira à l’actuel programme de numérisation des collections, forte de plus de 142 millions d’objets, alors que 2,7 millions seront consacrés aux projets en rapport avec la culture latine.

Enfin, en plus de la construction d’un nouveau musée, une partie de la dotation sera dédiée à d’autres programmes d’équipements : 23 millions pour le Museum d’Histoire naturelle, 15,8 millions pour le Zoo national, 7,5 millions pour la Renwick Gallery, consacrée à l’exposition de l’artisanat d’art et 6 millions pour la Galerie d’art Freer (art asiatique et proche oriental ainsi qu’art américain) et la Galerie Arthur M. Sackler (Objets d’art asiatiques).

La Smithsonian Institution est, en effet, une organisation gigantesque aux nombreuses ramifications comprenant notamment neuf centres de recherche, des centres d’enseignement et dix-neuf musées ou galeries, dont le Hirshhorn Museum, consacré à l’art contemporain, que Stéphane Aquin, conservateur au Musée des Beaux-arts de Montréal, vient de rejoindre pour y devenir conservateur en chef.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque