Le gouvernement britannique supprime plusieurs organismes culturels publics

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 août 2010

LONDRES (ROYAUME-UNI) [09.08.10] – En application des coupes budgétaires prévues par le gouvernement britannique, le secrétaire d’Etat à la Culture, Jeremy Hunt, a annoncé la suppression de deux organismes culturels importants du pays : le Museums, Library and Archives Council et le UK Film Council. D’autres organisations sont également menacées.

Les premières mesures touchant le monde culturel et artistique dans le cadre de la politique de rigueur économique appliquée par le gouvernement britannique ne se sont pas fait attendre. Le secrétaire d’Etat à la Culture, Jeremy Hunt, vient d’annoncer – sans préavis et sans consultation préalable – la suppression de deux « quangos » - organismes publics financés en partie par l’Etat – du secteur culturel : le Museums, Library and Archives Council et le UK Film Council, rapporte The Guardian.

La suppression de ces deux organisations importantes dans le paysage culturel britannique est un coup dur pour la vie culturelle du pays, une grande partie des projets cinématographiques ou ceux relatifs à l’amélioration et à l’innovation dans le domaine des musées, des bibliothèques et des archives étant financés par ces institutions. Pour John Woodward, directeur général de l’UK Film Council, et pour d’autres représentants, cette décision est une mesure « potentiellement très dommageable » pour l’industrie culturelle britannique.

Pour le secrétaire d’Etat Jeremy Hunt, il s’agit « étant donnée la situation financière actuelle, […] de revoir le rôle, la taille et la portée de ces organisations » dont certaines, si elles ont la chance de ne pas être supprimées seront fusionnées. C’est le cas par exemple de la Commission for Architecture and the Built Environment, de l’English Heritage, de l’Heritage Lottery Fund ou encore du National Heritage Memorial Fund (NHMF), précise The Independent.

Le Art Council of England, le principal bailleur de fonds des organisations culturelles et artistiques britanniques est lui aussi sous la menace, peut-être pas d’une suppression totale, mais certainement au niveau des subventions et de ses marges de manœuvres.

Ont également été supprimés l’Advisory Council on Library, l’Advisory Committee on Historic Wreck Sites – des comités consultatifs sur les bibliothèques et sites d’épaves historiques – ainsi que le Legal Deposit Advisory Panel.

Récemment, Jeremy Hunt annonçait une réduction de 35 à 50% du budget du Department of Culture, Media and Sport (DCMS), la suppression de plus de la moitié du personnel du ministère et le transfert de son siège aujourd’hui installé près de Trafalgar Square à Londres dans des locaux plus petits et de moindre coût.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque