Dimanche 18 février 2018

Le financier et collectionneur Erza Merkin projette de vendre ses Rothko pour compenser ses pertes chez l’escroc Madoff

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 janvier 2009

NEW-YORK (ETATS-UNIS) [09.01.09] – Ayant perdu des milliards d’euros dans l’escroquerie Bernard Madoff, le financier new-yorkais Erza Merkin serait susceptible de vendre sa collection Rothko.

Les œuvres d’art semblent demeurer des valeurs sûres durant les périodes de crise, si l’on en juge par l’annonce d’une vente probable de la collection Rothko d’Ezra Merkin pour pallier aux pertes générées par ses investissements chez Madoff.

Ezra Merkin, propriétaire de l’une des plus importantes collections privées du peintre Mark Rothko, envisagerait en effet de vendre sa collection achetée entre 2003 et 2008, dont certaines œuvres proviennent directement de l’artiste et de ses héritiers.
Sa société Ascot Partners LP a enregistré une perte de plus d’1,3 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent des pertes personnelles chiffrées en millions d’euros. La vente serait un moyen d’alléger les conséquences financières causées par les investissements frauduleux de Bernard Madoff, rapporte l’agence Bloomberg.

Estimée entre 110 et 147 millions d’euros, la collection de Merkin comprend notamment une toile exécutée pour la chapelle de Rothko, ainsi qu’une provenant du restaurant les Quatre Saisons du Seagram Building de New-York, exposée à la National Gallery de Washington.

Son conseiller artistique, Ben Heller, est actuellement en discussion avec de potentiels acheteurs, même s’il explique que les œuvres ne sont pas en vente pour le moment.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque