Le curieux mécanisme d’acquisition d’une œuvre par le musée de Denver

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 juillet 2008 - 222 mots

NEW YORK [11.07.08] - L’Association américaine des directeurs de musées examine les conditions d’acquisition d’un tableau de Thomas Jeakins par le musée d’art de Denver. Pour acheter l’œuvre, l’institution aurait cédé 50% de la propriété de deux œuvres à un mécène.

Deux commissions de l’Association américaine des directeurs de musée sont chargées d’enquêter sur les procédures d’acquisition du tableau Cowboy Singing de Thomas Jeakins par le Musée d’art de Denver. Le tableau a été acquis en avril 2008 auprès du musée d’art de Philadelphie pour plus de 8 millions de dollars et principalement grâce à un don du milliardaire de Denver Phil Anschutz. Mais là où le bas blesse, c’est lorsque la convention liant l’institution de Denver et le mécène prévoit de céder 50% de la propriété inaliénable deux toiles à la collection de M. Anschutz: Cowboy Singing et une seconde, qui appartenait déjà à la collection du musée. Les deux tableaux seront exposés à la Fondation Anschutz et au musée de Denver en alternance tous les 6 mois.

Ce mécanisme est donc examiné au regard des principes d’éthiques déterminés par l’association américaine. Regroupant plus de 190 directeurs des plus importantes institutions américaines, cette association élabore les codes et principes de fonctionnement des musées et a récemment voté un nouveau code ethnique de la politique d’acquisition des musées. (Source : Denver Post)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque