Le couturier Pierre Cardin renonce à son « palais vénitien »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 juillet 2013 - 278 mots

VENISE (ITALIE) [04.07.13] – Le grand projet architectural du couturier français a été avorté, faute de parvenir à un accord entre les différentes administrations publiques concernées. Plus de deux ans après sa présentation, le palais Lumière avait pourtant trouvé l’écho auprès de la municipalité de Venise.

Comme une dernière révérence de Pierre Cardin à sa Vénitie natale, le palais Lumière avait pourtant été validé en juillet 2012 par le conseil municipal, le gouverneur de Vénitie ainsi que le ministre de l’Environnement. Et ce, malgré les vives protestations de la part de la population vénitienne et d’associations locales pour la défense du patrimoine.

Ce projet pharaonique de 250 mètres de hauteur (comprenant, entre autres, 65 étages de logements, des suites hôtelières de luxe, un service hospitalier d’urgence, un restaurant panoramique, un centre commercial) devait faire les beaux jours de la municipalité qui se réjouissait des retombées économiques du projet. Cette proposition arrivait à point nommé dans le cadre de la réhabilitation du site, une zone de friche industrielle à quelques kilomètres du centre de Venise, dont l’aménagement posait encore question.

L’abandon du projet n’est cependant pas surprenant au regard des nombreux problèmes rencontrés ces deux dernières années. L’opposition des habitants, la dépollution coûteuse du site, la trop grande proximité du littoral contraire à la loi régissant sa protection, ainsi que l’autorisation manquante de l’autorité de l’aviation civile (nécessaire étant donné la proximité de l’aéroport et le dépassement de 110 mètres, la hauteur tolérée dans ces conditions). Malgré les promesses d’un projet écologiquement responsable, Rome impose son droit de véto, se positionnant du coté de la sauvegarde du paysage lagunaire. Une énième bataille donc, pour protéger Venise et son littoral.

Légende photo

Pierre Cardin - © Photo Georges Biard - 2010 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque