Le Courtauld Institute s’engage dans un plan de développement de 65 millions d’euros

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 27 mai 2016

LONDRES (ROYAUME-UNI) [27.05.16] – Le Courtauld Institute, établissement d’enseignement doté d’une importante collection, lance le plan « Courtauld Connects ». D’un coût de 65 millions d’euros, il vise à réorganiser les collections de l’institut et à améliorer les équipements destinés aux chercheurs.

Alors qu’aux Etats-Unis, la Corcoran School of the Arts & Design annonçait il y a quelques jours le licenciement de plus de la moitié de son personnel, le Courtauld Institute of Art de Londres connaît lui des jours plus heureux, qui feraient pâlir d’envie l’INHA en France. L’institution lance « Courtauld Connects », un plan de réorganisation d’un coût de 50 millions de livres (65 millions d’euros) divisé en deux phases, rapporte le site Artforum.com. « Nous appliquons la vision de l’art pour tous de Samuel Courtauld au 21e siècle afin que de nouveaux publics à travers le monde bénéficient de notre travail et de l’héritage que nous avons reçu » a déclaré Deborah Swallow, directrice du Courtauld, depuis 2004.

Fondé en 1932 par l'industriel et collectionneur d'art Samuel Courtauld, le Courtauld Institute of Art est devenu un établissement d’enseignement supérieur indépendant au sein de l’université de Londres en 2002. Reconnu internationalement pour ses enseignements d’histoire de l’art et de conservation, l’institut possède également une importante collection (Courtauld Gallery) qui compte notamment un grand nombre d’œuvres d'art impressionniste.

La première phrase du plan « Courtauld Connects », concerne la collection permanente de l’Institut, les outils de médiation pour le public, et bénéficiera de 30 millions de livres, auxquels contribuera le Heritage Lottery Fund du Royaume-Uni a à hauteur de 9,4 millions de livres. Divers donateurs ont par ailleurs apporté 9 millions de livres.

La seconde phase, d’un coût de 20 millions de livres, concernera les infrastructures et équipements destinés aux professeurs et aux chercheurs. C’est le cabinet d’architectes Witherford Watson Mann (lauréat du Stirling Prize) qui en aura la charge, dans le respect de l’histoire et de l’architecture de Somerset House, où est logé le Courtauld depuis 1989. Le musée sera à ce titre fermé entre 2018 et 2020.

Légende photo

L’Institut Courtauld est installé depuis 1989 dans la Somerset House à Londres © Photo Ham - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque