Le conseil d’Amiens Métropole devrait autoriser le lancement des travaux de rénovation du Musée de Picardie

Par Amélie Du Fretay · lejournaldesarts.fr

Le 30 septembre 2013 - 520 mots

AMIENS (PICARDIE) [30.09.13] – Les élus s’apprêtent à autoriser le lancement des travaux de rénovation du Musée de Picardie soutenus par Gilles Demailly, président d’Amiens Métropole.

Le coup d’envoi des travaux de rénovation du Musée de Picardie devrait être donné le 26 septembre 2013 par le conseil d’Amiens Métropole, bien que le budget ne soit pas complètement bouclé. Le montant des travaux est estimé à 5,4 millions d’euros pour la première phase et à 6,5 millions d’euros pour la deuxième.

Selon le Courrier Picard, la commune compterait sur l’aide de la région qui devrait débloquer 2,5 millions d’euros pour 2013 à laquelle s’ajouterait celle de l’Etat à hauteur de 1 million d’euros. Des discussions sont en cours en ce qui concerne la participation du Conseil Général. Gilles Demailly, maire d’Amiens, s’engage quant à lui à financer 50 % du budget global. Même si le plan de financement ne semble pas complètement abouti, les travaux devraient pouvoir commencer.

Un comité de pilotage devait se réunir le 27 septembre 2013 pour mettre les financeurs autour de la table. Amiens Métropole, l’Etat, la Région, le Conseil Général, les représentants du personnel, la Direction Régionale des Affaires Culturelles sont notamment conviés pour cette dernière ligne droite. Le Musée de Picardie est également aidé par des mécènes implantés dans la région qui doivent intervenir sur des projets précis comme la restauration de la Galerie du Dôme.

Le projet de rénovation vise à améliorer l’accessibilité du musée construit au XIXe siècle et classé Monument Historique depuis 2012, notamment dans le but de sauver la bibliothèque. Ce musée des Beaux-Arts, sans doute un des plus anciens de France construit ex-nihilo à cette fin, abrite entre autres une collection d’archéologie et de sculptures allant du XVIe au XXe siècle. Alors que des travaux sont en cours depuis 2007, l’édifice doit être mis aux normes et agrandi grâce à une extension afin d’améliorer l’accueil du musée. Aujourd’hui, 3 000 des 5 000 m2 restent encore fermés au public. Le 1er étage du musée devrait rouvrir en 2014. Quant à la fin totale des travaux, elle est prévue pour 2016.

Le cabinet d’architectes Frenak & Jullien a été choisi en 2012 lors d’un concours pour mener cette réhabilitation. Ses propositions avaient alors fait débat, contestées notamment par la Société des Antiquaires de Picardie (qui finança le musée au XIXe), dénonçant un projet non respectueux du bâtiment. Celle-ci avait notamment remis en cause la suppression des grilles, l’installation d’un miroir d’eau à la place de deux bassins historiques du jardin, et la suppression de l’escalier en façade. Sabine Cazenave, directrice des Musées d’Amiens, a assuré au Journal des Arts que leurs remarques avaient été prises en compte dans le nouveau projet, une visite des Monuments Historiques étant prévue le 12 novembre 2013. Elle souhaite l’apaisement du débat et pointe du doigt des critiques dressées parfois à la va-vite, notamment en ce qui concerne les deux bassins recouverts par le miroir d’eau. Selon elle, ils étaient devenus un réel danger pour les visiteurs, car plus en eau depuis 1978. Cette question reste néanmoins ouverte, les Monuments Historiques devant statuer sur cette question.

Légende photo

Musée de Picardie - construit entre 1855 et 1867 - Amiens - © Photo MonsieurDisorder - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque