Le conflit en Ukraine embarrasse un musée néerlandais

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 août 2014 - 139 mots

AMSTERDAM (PAYS-BAS) [22.08.14] - Le Musée Allard Pierson va conserver temporairement les objets de l’exposition « Crimée : or et trésors de la mer Noire », prêtés par des musées ukrainiens, ne sachant à qui les rendre.

Quand l’exposition « Crimée : or et trésors de la mer Noire » a débuté, en février 2014, les cinq institutions qui avaient prêtés leurs objets au Musée Allard Pierson, à Amsterdam, étaient ukrainiennes. Quatre d’entre elles, se trouvant en Crimée, sont devenus russes en mars.

A qui rendre ces objets d’art ? Les deux pays revendiquent la restitution des objets. Embarrassé, le Musée Allard Pierson a annoncé le 20 août 2014 sa décision dans cette difficile situation : il va stocker les œuvres en réserve en attendant qu’un accord soit trouvé entre les parties ou qu’un juge se prononce sur l’affaire.

Légende photo

Musée Allard Pierson - © Photo BotMultichill - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque