Vendredi 19 octobre 2018

Le commerce lucratif des momies égyptiennes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mars 2008 - 131 mots

LE CAIRE (EGYPTE) [13.03.2008] – La police égyptienne a incarcéré trois contrebandiers sur le point de vendre des momies richement décorées de pharaon pour 3,4 millions d’euros.

Le commerce des antiquités égyptiennes est toujours aussi lucratif. Les contrebandiers arrêtés par la police du tourisme de Fayoum, à 100 km du Caire, ont été appréhendés alors qu’ils tentaient d’écouler quatre momies dont celle d’un enfant pour 20 millions de livres égyptienne, soit 3,4 millions d’euros.

Les momies et les objets archéologiques qui les accompagnent proviennent, selon la source policière, d’une fouille illégale située près de Minya, en Haute Egypte. Le butin récupéré : quatre momies, dix statuettes et un sarcophage peint sont inconnus du service des antiquités nationales égyptiennes, basé au Caire. Les trafiquants risquent au minimum trois ans d’emprisonnement. (source AFP)

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque