Vendredi 20 septembre 2019

Le Colisée au centre d'un différend entre Rome et l'Etat italien

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 août 2010 - 323 mots

ROME (ITALIE) [30.08.10] – L'Etat italien et la municipalité de Rome se disputent les droits de propriété du Colisée, attraction touristique majeure qui attire chaque année plus de 3 millions de visiteurs. Rome revendique une partie des recettes.

Le différend est ancien, mais la récente polémique autour de la propriété du David de Michel-Ange opposant la ville de Florence au gouvernement italien, a relancé le débat. La ville de Rome et l'Etat italien se disputent les droits de propriété du Colisée, l'amphithéâtre antique le plus visité dans le monde construit par l'empereur Flavius entre 72 et 80 avant J-C.

Il faut dire que l'enjeu économique est de taille pour la Ville Eternelle car avec ses quelques 3,5 millions de visiteurs en 2009, le Colisée a généré des recettes d'un montant supérieur à 30 millions d'euros. De par son statut de monument inscrit au patrimoine, c'est l'Etat qui perçoit les droits d'entrée alors qu'incombe à la municipalité « le sale boulot » selon le quotidien espagnol El Pais, à savoir les tâches d'entretien et de restauration. Une répartition que le conseil municipal n'accepte plus. Ce dernier réclame au moins 30% des recettes pour financer l'entretien de l'amphithéâtre et celui d'autres sites archéologiques romains.

L'Etat, de son côté, ne semble pas enclin au moindre compromis. Le Colisée est un site « à 100 % national », a déclaré Francesco Giro, un responsable du ministère italien de la Culture qui se dit « surpris de ce désir de profit » de la part de Rome.

Les réductions budgétaires drastiques mises en place par le ministère de la Culture dans le cadre d'un plan d'austérité pour faire face à la crise économique, conduisent de nombreuses villes italiennes à engager des initiatives pour couvrir les dépenses liées à l'entretien et à la restauration de leurs monuments. En juin dernier, Rome lançait un appel d'offres aux sponsors privés pour aider à la restauration de l'amphithéâtre dont le coût est estimé à environ 25 millions d'euros.

Légende photo

Colisée, Rome - Photographe : Jacqueline Poggi - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque