Mardi 17 septembre 2019

Le choix de Saint-Pétersbourg comme hôte de la Manifesta 10 fait polémique depuis l’envoi des troupes russes en Ukraine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mars 2014 - 352 mots

SAINT-PETERSBOURG (RUSSIE) [13.03.14] – Le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg abritera la 10e édition de Manifesta, biennale européenne d’art contemporain. Mais depuis l’envoi des troupes russes en Ukraine, des artistes s’opposent au choix de la Russie comme hôte de la biennale.

Un groupe d’artistes originaires d’Amsterdam et de Düsseldorf a mis en ligne une pétition réclamant la suspension de Manifesta 10 jusqu’au retrait des troupes russes d’Ukraine. « Nous pensons que partager cette activité culturelle avec la Russie en ce moment revient à légitimer et accepter l’agression de la Russie envers la République démocratique d’Ukraine », ont écrit les artistes dans la pétition en ligne. Le groupe de contestataires appelle spécifiquement les artistes, les conservateurs, les organisateurs et les partenaires financiers associés à Manifesta 10, à faire acte de solidarité envers le peuple ukrainien en signant la pétition, qui a récolté jusqu’à présent près de 1700 signatures.

Le 11 mars, Kasper König, conservateur de Manifesta 10, a annoncé être déterminé à ce que l’édition 2014 de la biennale ait lieu à Saint-Pétersbourg. « Nous avons été invités par le Musée de l’Ermitage à interroger les notions d’art contemporain et de culture dans une société contestée, et nous pensons qu’il est nécessaire de continuer à le faire dans les circonstances actuelles », a déclaré Kasper König, avant de préciser que « Manifesta 10 continuera de suivre la situation en Ukraine et nous avons bon espoir pour une solution diplomatique […] ».

Si certains artistes contestent le choix de Vladimir Poutine, l’AFP annonçait le 12 mars qu’une centaine d’artistes russes avait signé une lettre de soutien à Vladimir Poutine dans son offensive en Ukraine et en Crimée.

En septembre 2013, Saint-Pétersbourg était déjà contestée par une première pétition. Lancée par le conservateur et critique d’art irlandais Noel Kelly, la pétition réclamait la relocalisation de Manifesta 10 après que le président russe Vladimir Poutine ait promulgué une loi anti-gay.

Manifesta est une biennale européenne d’art contemporain qui change de lieu tous les deux ans. Elle se déroulait en Espagne (Murcia) en 2010, en Belgique (Genk) en 2012 et aura lieu en Suisse (Zurich) en 2016.

Légende photo

Musée de l'Hermitage, Saint-Petersbourg, Russie - où se tiendra la biennale Manifesta 10 - © Photo Zaooo - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0 

Musée de l'Hermitage - intérieur, Saint-Petersbourg, Russie - où se tiendra la biennale Manifesta 10 - Photo Sanne Smit - 2006

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque