Vendredi 20 septembre 2019

Le Ansel Adams Trust poursuit le propriétaire des présumés négatifs du photographe

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 août 2010 - 246 mots

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [27.08.10] – Le Ansel Adams Publishing Trust qui gère les droits de licence du photographe Ansel Adams poursuit en justice le propriétaire des négatifs récemment découverts et attribués à l'artiste et réfute leur authenticité. Le Trust veut interdire la vente des tirages.

La controverse entourant un ensemble de négatifs présumés du photographe américain Ansel Adams prend une tournure judiciaire. Le 23 août dernier, le Ansel Adams Publishing Trust, l'organisme qui gère et contrôle les droits de licence du photographe, a intenté un procès auprès de la cour fédérale de San Francisco contre le propriétaire des prétendus clichés d’Adams. Selon le LA Times, le trust veut interdire la vente des tirages qu'il considère comme des copies. Elles ont été mises en vente en ligne par une galerie de Beverly Hills.

Le 27 juillet dernier, un groupe d'experts avaient attribué au célèbre photographe américain Ansel Adams un ensemble d'une soixantaine de plaques photographiques achetées 45 dollars par un amateur d'art, Rick Norsigian, dans une brocante à Fresno (Californie). Leur valeur actuelle serait de 200 millions de dollars.

Sceptiques, les héritiers d'Adams et les dirigeants du trust avaient contesté les revendications de Rick Norsigian et de son équipe d'experts réunis au sein d'une société de consultants, la PRS Media Partners. Selon les héritiers, Norsigian, les experts qu'il a mandatés et son avocat ont « agi sciemment et avec malice » dans l'unique but de commercialiser les négatifs et en tirer un profit marchand considérable, précise le NY Times.

Légende photo

Galerie Ansel Adams, Yosemite Park, Californie - Photographe : Steve Rhodes - Licence Creative Commons 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque