Vendredi 20 septembre 2019

L’artiste Steven Cohen reconnu coupable d’exhibition

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 mai 2014 - 182 mots

PARIS [12.05.14] – Par une décision rendue le 5 mai le Tribunal correctionnel de Paris a reconnu l’artiste Steven Cohen coupable d’exhibition sexuelle pour une performance exécutée en septembre 2013 sur le parvis du Trocadéro.

Alors que le procureur suggérait une « peine d’avertissement » de 1 000 euros pour exhibition sexuelle contre l’artiste sud-africain Steven Cohen, le Tribunal correctionnel de Paris n’a retenu que sa culpabilité, sans prononcer de condamnation.

Initialement fixée au 16 décembre 2013, la parution de Steven Cohen devant le Tribunal correctionnel aura finalement été renvoyée sur demande de son avocate, cette dernière désirant laisser l’opportunité au tribunal de visionner la vidéo de la performance de l’artiste. Elle avait notamment expliqué à l’AFP qu’« Avec cette performance, Steven Cohen voulait évoquer sa situation, partagé entre deux pays, l'Afrique du Sud son pays natal et la France où il vit actuellement », avant d’ajouter que par le geste des autorités, la France embastillait les artistes.

La clémence des juges est notamment due à l’absence de plainte déposée contre Steven Cohen ainsi qu’au caractère artistique de sa démarche et à l’absence d’acte sexuel équivoque.

Légende photo

Le parvis du Trocadéro - © Photo Juanedc - 2011 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque