Mercredi 18 septembre 2019

L’artiste Christopher Wool et sa galerie poursuivis en justice pour rupture de contrat

Par Kate Deimling (Correspondante à New York) · lejournaldesarts.fr

Le 15 janvier 2014 - 322 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [15.01.14] - Un juge a accepté d’entendre la plainte d’un éditeur de multiples à encontre de Christopher Wool et de sa galerie avec lesquels il était en affaires.

Brand X Editions, une société dans le Queens, a porté plainte en 2013 contre l'artiste Christopher Wool pour rupture de contrat en affirmant qu’il a arrêté de travailler sur une série de 60 monotypes. Selon Brand X, quand la galerie de l’artiste, Luhring Augustine, s’est rendue compte de la qualité des premiers monotypes de la série, elle a incité l’artiste à modifier l’accord. Face au refus de celui-ci, il aurait arrêté de produire les œuvres.

Les défendeurs avaient demandé le rejet de la plainte en citant une loi stipulant que tout contrat de vente pour une somme au-dessus de 500 dollars doit s’exprimer par un accord écrit. Ici, les parties s’étaient entendues sur les termes du contrat par e-mail. Mais le juge Shirley Kornreich de la Cour suprême de l’Etat de New York a décidé le 2 janvier que cette loi ne s’applique pas, car il s’agit non pas d’une vente, mais d’un contrat pour services, « un accord pour collaborer à la création d’œuvres d’art ». Selon le juge, l’artiste « ne s’est jamais opposé » aux termes de l’accord, et ses efforts d’en modifier les termes « montrent la compréhension originelle du contrat. »

Selon les termes du contrat cités par Brand X dans sa plainte, il était convenu que Brand X financerait la création des monotypes et s’en réserverait quarante exemplaires et vingt monotypes reviendrait à l’artiste. Christopher Wool aurait essayé de racheter les quarante monotypes à Brand X. Dans la plainte, qui sera entendue le 28 janvier, Brand X accuse également Luhring Augustine d’interférence délictuelle.

La première exposition parisienne des œuvres de Christopher Wool a eu lieu au Musée d’art moderne de la Ville de Paris en 2012, et il bénéficie en ce moment d’une rétrospective au Guggenheim Museum visible jusqu’au 22 janvier.

Légende photo

Christopher Wool - Untitled (2006) - 58,42 x 45,72 cm (image) - Edition de 40 - © Brand X Editions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque