Mercredi 20 février 2019

L’art s’invite aux Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver 2010

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 février 2010 - 352 mots

VANCOUVER [12.02.10] – Y a-t-il une place pour les amateurs d’art au milieu des milliers de fans de sport, d’athlètes et de journalistes qui ont déjà commencé leur descente sur la ville en préparation des Jeux Olympiques ? Oui. L’art contemporain et Léonard de Vinci s’invitent à l’événement.

La ville de Vancouver a mis en place un large programme d’activités et de manifestations culturelles et artistiques dans le cadre de l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver 2010 dont l’ouverture est prévue le 13 février.

Dès leur arrivée à l’aéroport international de Vancouver, les visiteurs sont accueillis par la saisissante œuvre d’art représentant deux gigantesques anneaux en acier de l’artiste new-yorkais Dennis Oppenheim, présentée en octobre 2009 à la Biennale de Vancouver.

Au centre ville, le duo d’artistes chinois Gao Brothers a installé une de ses œuvres controversées : une statue satirique en acier représentant Mao Zedong en femme en équilibre sur la tête de Vladimir Lenine. D’autres œuvres aussi intrigantes et spectaculaires les unes que les autres sont parsemées à travers la ville comme la « Vectorial Elevation » de l’artiste canadien Raphaël Lozanno-Hemmer connu pour ses installations interactives d’envergure.

L’artiste taiwanais Michael Ling a recouvert d’une fresque toute la façade nord de la Vancouver Art Gallery qui domine la plus grande place de la ville. La galerie propose également des expositions d’artistes contemporains nationaux et internationaux émergents.

L’art ancien n’est pas pour autant négligé.

Dans cette même Vancouver Art Gallery, les amateurs d’art et/ou de sport pourront admirer l’exposition « The Mechanics of Man » qui présentent l’intégralité des dessins anatomiques du célèbre « Manuscrit A » (1510-1511) de Léonard de Vinci.

« Les athlètes vont jusqu’aux limites de leurs capacités physiques et nous montrons, ici, la plus brillante et la plus recherchée des études anatomiques » a déclaré Daina Augaitis, directrice adjointe et conservateur en chef de la Vancouver Art Gallery, dans le Los Angeles Times.

Les 240 illustrations sur 18 folios annotés de réflexions de l’artiste sont un prêt de la reine Elisabeth II d’Angleterre et sont présentés pour la première dans leur intégralité depuis leur publication tardive au XXe siècle.

En savoir plus sur le Vectorial Elevation

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque