Samedi 24 février 2018

L’Arlequin de Picasso ne sera pas vendu

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 octobre 2008

NEW YORK (USA) [29.10.08] – Le propriétaire de l’Arlequin de Picasso retire l’œuvre de la vente d’art Impressionniste et Moderne de Sotheby’s du 3 novembre 2008.

L’Arlequin de Pablo Picasso, pièce majeure de la vente d’art Impressionniste et Moderne chez Sotheby’s le 3 novembre 2008, ne sera finalement pas mise à l’encan. L’œuvre, estimée à plus de 30 millions de dollars, a été soudainement retirée de la vente par son propriétaire le 27 octobre 2008, une semaine avant la vente prévue.

L’Arlequin devait être vendu par Sotheby’s sans garantie, c’est à dire sans la promesse pour le vendeur de toucher une somme définie à l’avance par contrat, quel que soit le résultat de la vente. Sotheby’s aurait pourtant proposé cette garantie au vendeur, mais ce dernier aurait préféré renoncer à la garantie et plutôt conserver la possibilité de retirer son objet de la vente.

Depuis quelques temps, des rumeurs de retrait couraient. Le marché de l’art ayant du mal à échapper au ralentissement de l’économie, le vendeur s’inquiétait du résultat final de la vente.

Le vendeur s’est refusé à tout commentaire. David Norman, le vice-président du département d’art impressionniste et moderne de Sotheby’s, à répondu aux spéculations sur une potentielle vente privée de l’œuvre, par « pour l’instant, elle n’est simplement pas à vendre ».
[Source : The New York Times]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque