Mercredi 18 septembre 2019

L’architecte Norman Foster quitte la Chambre des Lords pour des raisons fiscales

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 juillet 2010 - 181 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [09.07.10] – Lord Norman Foster, l’un des plus grands architectes britanniques, a quitté la chambre des Lords pour se soustraire à une nouvelle loi fiscale entrée en vigueur en Grande-Bretagne.

L’architecte britannique de renommée internationale qui est entre autres, l’auteur de l’Hôtel de Ville et du Millenium Bridge de Londres, de la verrière du British Museum ou encore du dôme du Palais du Reichstag à Berlin ou de l’immeuble HSBC à Hong Kong, vient de renoncer à son siège de Lord qu’il occupait depuis 1999.

D’après The Independent, sa décision fait suite à l’entrée en vigueur le 7 juillet dernier d’une nouvelle loi qui oblige les membres de la Chambre des Lords à être résidents fiscaux en Grande-Bretagne et donc à payer des impôts. Or, Norman Foster est depuis 2008, résident officiel en Suisse, où il possède un château du XVIIIe siècle qui abrite son musée personnel.

Malgré sa démission, Norman Foster conservera néanmoins son titre de Lord. L’architecte est le cinquième membre de la Chambre des Lords à quitter ses fonctions depuis l’entrée en vigueur de la loi.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque