Samedi 7 décembre 2019

L’American Folk Art Museum de New York sauvé par des dons de dernière minute

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 septembre 2011 - 249 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [26.09.11] – La fermeture de l’American Folk Art Museum était programmée suite aux énormes difficultés financières rencontrées par le musée ces derniers mois. Des dons ont permis in extremis de sauver l’institution.

C’est un sursis inespéré pour l’American Folk Art Museum. Alors que les dettes qu’il peine à rembourser depuis des mois allaient avoir raison de l’institution, le musée a finalement décidé mercredi 21 septembre de maintenir ouverts ses bâtiments de Lincoln Square. Ce répit est possible grâce à des bienfaiteurs de dernière minute parmi lesquels on compte plusieurs trustees ainsi que la fondation Ford.

Impossible cependant de connaître le montant exact des fonds injectés dans l’affaire. Edward Blanchard, le nouveau président élu ce même mercredi, refuse de les communiquer. Il se dit à la fois enthousiaste et prudent quant à l’avenir de son nouveau musée. « Nous sommes sûrs que nous nous engageons dans une voie prudente avec les bâtiments et l’équipe dont nous disposons » a-t-il expliqué lors d’une interview. « Je pense que nous nous allons faire beaucoup de choses passionnantes. »

Le personnel de l’American Folk Museum a été réduit de cinquante à une douzaine de personnes et son budget de 10 millions à 7 millions de dollars. L’institution a dû vendre en mai l’un de ses bâtiments dont la construction a entraîné une impossibilité de paiement de plus de 3 millions de dollars d’intérêts bancaires. La directrice avait alors démissionné et le musée était resté fermé depuis le mois de juillet.

Légende photo

Interior of John Leavitt's Tavern, Joseph Warren Leavitt, c. 1825, American Folk Art Museum - source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque