Dimanche 21 octobre 2018

La vitalité de la scène culturelle américaine est remontée en 2013

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 8 mai 2016 - 648 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [09.05.16] - Le National Arts Index étudie les évolutions du secteur culturel entre 2002 et 2013 sur la base de 81 indicateurs. Le secteur a retrouvé en 2013 le niveau de 2003 après une forte baisse.

Fruit des données recueillies par le gouvernement fédéral et par des organisations privées, le National Arts Index mesure la vitalité de la culture et des arts visuels aux Etats-Unis. La 6e édition du rapport, menée par l’organisation American of the Arts sur la période 2002 - 2013, se réfère à 81 indicateurs couvrant les aspects financiers, l’emploi, la consommation, la concurrence, etc.

Le rapport de 150 pages montre notamment l’impact qu’a eu « la Grande Récession » dans le secteur des arts. Si le niveau de la scène artistique en 2013 est comparable à celui de 2003 (en partant d’une base 100 en 2003, on arrive à 99,8 points en 2013), cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu d’évolution entre ces deux dates ; la courbe a fluctué. Elle a connu une montée entre 2002 et 2007 pour s’établir à 103.1 points, puis une baisse entre 2007 et 2011, en atteignant le niveau le plus bas cette année là (96,5). Une forte hausse a suivi entre 2011 et 2013, pour se fixer au même niveau qu’en 2002 (99,8). En fait, la courbe observée par le National Art Index a suivi le climat économique global ; mais après la crise économique de 2008, le secteur culturel a rebondi plus difficilement que le reste de l’économie. L’économie globale a repris en 2009 alors qu’il a fallu attendre 2012 dans la culture.

Le rapport observe une nette amélioration en 2013, avec plus de la moitié (55 %) des indicateurs qui ont augmenté. En 2013, il existait 95 000 organisations à but non lucratif et 656 000 sociétés dans le secteur des arts ; 2,21 millions d’artistes actifs (contre 2,10 millions en 2002), 766 000 artistes « intermittents » (contre 554 000 en 2002). La demande pour les formations artistiques continue à augmenter: entre 1997 et 2013, les diplômés d’écoles d’art sont passés de 75 000 à 139 000. Et le secteur aurait généré 151 milliards de dollars de chiffre d’affaires, un montant étant relativement stable depuis 2002. Néanmoins, la part des dépenses des ménages dans le secteur culturel a baissé de 1,83 % en 2002 à 1,32 % en 2013.

L’exportation des biens culturels (films, peintures, bijoux) a augmenté de 64 à 75 milliards de dollars entre 2010 et 2012 ( 17 %). Les importations américaines dans le secteur étant évaluées à 25 milliards de dollars, l’excédent commercial s’élevait donc à 48 millions de dollars en 2012.

Au niveau de la fréquentation du public, le rapport note une baisse des visites dans les musées : en 2013, 12,9 % de la population y est allé au moins une fois dans l’année (contre 15,5 % en 2003). Sur la décennie, le spectacle vivant et le cinéma ont également eu moins de succès auprès du public. En revanche, les concerts de musique « populaire », de même que la musique classique et l’opéra ont attiré davantage le public pendant cette période.

L’étude, s’agissant des financements observe qu’après avoir été diminué pendant six années consécutives jusqu’en 2012, le montant des fonds publics s’est stabilisé. Le rapport pointe par ailleurs les difficultés financières des organisations à but non lucratif dans le secteur. En 2007, 36 % d’entre elles fonctionnaient à perte. Ce pourcentage passe même à 45 % en 2009. En 2013, il s’établit à 42 %, montrant la difficulté pour les associations de couvrir leurs dépenses, de générer un chiffre d’affaires et d’avoir une vision sur le long terme. L’étude souligne, que si les organisations opérant dans le secteur culturel sont particulièrement touchées, le phénomène concerne toutes les organisations à but non lucratif.

Enfin le rapport National Arts Index note l’importance croissante des outils technologiques dans le secteur.

Légende photo

Le logo du National Arts Index - Source National Index USA

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque