La ville de Bayeux vend l’hôtel du Gouverneur à un investisseur privé au grand dam de l’opposition

Par Amélie Du Fretay · lejournaldesarts.fr

Le 2 octobre 2013 - 447 mots

BAYEUX (NORMANDIE) [02.10.13] – Le conseil municipal vient de voter la cession de l’hôtel particulier à un entrepreneur privé. Demeure historique de la ville, elle avait abrité le mémorial du Général de Gaulle. Ce bâtiment doit être réhabilité en vue d’y concevoir des logements.

Le Logis du Gouverneur, situé 10-12 rue Bourbesneur à Bayeux vient d’être cédé pour 225 000 euros à la société Buildinvest en vue d’une réhabilitation immobilière, par décision du conseil municipal du mercredi 25 septembre. Cet hôtel particulier du XVI-XVIIe siècle est un édifice historique de Bayeux, ancienne demeure de l’officier royal chargé de la défense de la ville au XVIIIe siècle, et mémorial dédié au Général de Gaulle jusqu’en 2008.

L’opposition (PC) voit d’un mauvais œil cette cession et regrette amèrement le désengagement de la mairie vis-à-vis de ce patrimoine local. Elle réclame, selon notre confrère de la Manche Libre, qu’une réflexion soit lancée sur l’avenir de ce bâtiment afin qu’il puisse demeurer dans le domaine public. Patrick Gomont, maire de Bayeux, tente de justifier cette décision : « Le musée de Gaulle a été transféré il y a 5 ans. Nous ne devons pas réfléchir à la même vitesse. Nous ne voulons pas d’un Croissant bis. Je veux bien trouver une autre utilité au Logis du Gouverneur mais il y a un problème d’accessibilité énorme. D’ailleurs une entreprise de restauration qui y était hébergée a refusé de rester. »

La municipalité avait voulu en effet se séparer en 2010 d’un autre fleuron du patrimoine de la ville, l’Hôtel du Croissant, inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, datant du XVe siècle. La vente sur Internet n’avait pas trouvé d’acquéreurs, le prix d’appel étant fixé à 140 000 euros. Ce n’est qu’en mai 2013 que le promoteur immobilier savoyard Sogimm finit par l’acheter pour la somme de 110 000 euros. Spécialisée dans la rénovation des Monuments Historiques, la Sogimm devait y réaliser 6 ou 7 bâtiments de type F3. Certains conseillers avaient alors accusé l’édile de brader le patrimoine de la Ville.

La vente de l’hôtel du Gouverneur s’inscrit dans une logique générale de désengagement des municipalités face à des monuments anciens dont l’entretien est coûteux et qui peinent à trouver leur utilité, difficilement exploitables car non conçus initialement pour accueillir du public, leur agencement étant également peu adapté pour une activité commerciale.

Néanmoins, respect de l’héritage patrimonial et rentabilité peuvent parfois faire bon ménage. A Rouen, l’hôtel de Bourgtheroulde, daté du XVIe siècle, en partie classé aux Monuments Historiques, a été transformé en hôtel de luxe en 2010 par la Société Lilloise d’Investissement Hôtelier, offrant la possibilité au public de découvrir un bel exemple de l’architecture de l’époque de François 1er.

Légende photo

Centre ville historique de Bayeux : l'office de tourisme et la cathédrale - © Photo Anton Bielousov - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque