Mercredi 12 décembre 2018

La vente controversée de l’hôtel de Caumont à Aix-en-Provence

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 avril 2010 - 357 mots

AIX-EN-PROVENCE [01.04.10] – La mise en vente de l’hôtel Caumont qui abrite actuellement le Conservatoire de musique par la municipalité suscite la polémique et la réaction de certains membres d’association de sauvegarde du patrimoine aixois.

Vers une affaire Lambert « bis » ? C’est ce que redoute l’Arpa – l’Association pour la restauration et la sauvegarde du patrimoine d’Aix – qui s’inquiète dans les colonnes de La Provence du sort réservé à l’hôtel de Caumont.

Cet hôtel particulier du XVIIIe siècle classé monument historique et qui abrite le Conservatoire de musique d’Aix-en-Provence est mis en vente sur le site de la ville pour 12 millions d’euros. L’Arpa craint qu’il ne tombe, à l’instar de son semblable parisien, dans « l’escarcelle des émirats arabes ».

En 2009, la vente a été décidée par le conseil municipal pour financer de nouveaux locaux plus fonctionnels pour le Conservatoire, projet d’un coût de 18 millions d’euros que la transaction du bâtiment pourrait couvrir en partie.

Une décision qui suscite protestation et indignation. Pascal Duverger, architecte du patrimoine et président de l’Arpa, déplore la fermeture définitive au public de l’édifice après sa vente et regrette que la municipalité n’ait pas envisagé d’autres option pour sa restauration et conservation. Des pétitions ont été lancées pour requérir l’abandon du projet et le « réexamen de la vocation de l’hôtel de Caumont ».

De son côté, la municipalité se veut rassurante. Etant classé monument historique et donc protégé de toute intervention susceptible de lui nuire, le bâtiment est « intouchable » selon Alexandre Gallese, adjoint à l’urbanisme d’Aix-en-Provence. Le futur propriétaire pourra y conduire des travaux de restauration, mais toujours sous le respect de certains critères – ou contraintes – imposés par le ministère de la Culture. Concernant la fermeture de l’hôtel, Gallese a ajouté que les visiteurs pourront « toujours venir lors des journées du Patrimoine ».

Les pétitionnaires envisagent un autre avenir pour l’hôtel de Caumont. Le bâtiment pourrait entre autre, servir d’écrin aux « collections publiques qui moisissent dans les réserves des musées » qui manquent d’espaces ou devenir une sorte de musée des compositeurs les plus emblématiques qu’a connu la ville.

Légende photo

Hôtel de Caumont - Façade rue Joseph Cabassol - Aix-en-Provence - © mairie d'Aix-en-Provence

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque