Mercredi 19 janvier 2022

La Tate Britain revoit son accrochage

Par Ida Simon · lejournaldesarts.fr

Le 6 juin 2017 - 143 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [06.06.17] - Dans l’éternel balancement entre présentation chronologique et présentation thématique, le musée britannique penche désormais vers le second.

La Tate Britain abandonnera en 2018 son actuelle présentation chronologique pour une autre, thématique, accompagnée de cartels plus longs. Les premiers thèmes envisagés sont « Londres comme espace public au XVIIIème siècle » ou encore « la Grande-Bretagne dans l’après-guerre de l’anxiété. »

Ce changement, initié par le directeur du musée Alex Farquharson, a pour objectif d’améliorer l’expérience du visiteur. Un an et demi après le départ de la précédente directrice du musée, Penelope Curtis, il prend le contrepied de l’accrochage, alors décrié, qu’elle avait mis en place depuis 2013.

L’année prochaine, la Tate proposera également sa première exposition consacrée aux œuvres du peintre préraphaélite Edward Burne-Jones. Une autre exposition mettra en résonnance la peinture figurative de Francis Bacon, Lucian Freud, RB Kitaj et Paula Rego.

Légende photo

La Tate Britain, Londres © Photo auteur - 2014 - Licence CC BY ND 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque