Mercredi 26 février 2020

La rotonde romaine de Thessalonique rouvre ses portes

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 23 décembre 2015 - 236 mots

THESSALONIQUE (GRECE) [23.12.15] – Endommagée par un tremblement de terre en 1978 et fermée pour d’importants travaux pendant un an, la rotonde romaine de Thessalonique, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, vient de rouvrir au public.

La grande rotonde romaine de Thessalonique, aussi connu comme l'église d'Agios Georgios, a rouvert ses portes vendredi 18 décembre, après une année de travaux de restauration, relate The Archaeology News Network.

Le bâtiment, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1988, est l'un des plus importants monuments romains de Thessalonique, situé à côté de l'Arc de Galère. Ses mosaïques sont au nombre des grands chefs-d’œuvre de l’art paléochrétien. Cette structure cylindrique en brique avait été commandée par l'empereur romain Galère en 306, afin de lui servir de tombeau.

Le monument a connu une histoire mouvementée, servant d’abord de mausolée, puis d’église chrétienne et de mosquée à l’époque ottomane. A partir de 1920 et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Rotonde était utilisée comme musée et abritait les trésors archéologiques de la ville. En 1978, un tremblement de terre a provoqué de nombreux dommages et le monument a été recouvert d’échafaudages et de filets pendant 37 ans pour assurer la sécurité du public.

L’année dernière, le service archéologique de Thessalonique a finalement décidé de la fermeture complète du monument, permettant ainsi de procéder à d’importants travaux de sécurisation et de restauration de l’ensemble de la Rotonde.

Légende photo

La grande rotonde romaine de Thessalonique - © Photo Snowdog - 2005 - Photo sous Licence Domaine public via Wikimedia Commons

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque