Mercredi 17 octobre 2018

La restauration du château d’Angers coûtera plus de 8 millions d’euros

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 avril 2010 - 291 mots

ANGERS [09.04.10] – Les travaux de restauration du Logis royal du château d’Angers ravagé par les flammes en janvier 2009 sont estimés à plus de 8,3 millions d’euros, quatre fois plus que l’estimation initiale.

Isabelle Lemesle, présidente du Centre des monuments nationaux, a estimé à 8,3 millions d’euros le coût total des travaux de réfection du Logis royal du château d’Angers dont la toiture a été dévastée par un incendie le 10 janvier 2009.

Une évaluation quatre fois supérieure au devis initial de 2 millions d’euros indiqué par Christine Albanel alors ministre de la Culture. « Les éléments de diagnostic n’étaient pas tous réunis » – notamment des dégâts des eaux au niveau de la charpente et au moment des faits à déclaré Isabelle Lemesle à l’AFP pour expliquer cet écart.

Le Logis royal de l’ancienne résidence des ducs d’Anjou – forteresse en schiste et calcaire aux 17 tours édifiée par Saint-Louis au XIIIe siècle – avait pris feu suite à un dysfonctionnement électrique. Le public et le personnel ont été évacués à temps. Les précieuses tapisseries datant du XIVe au XVIIIe accrochées dans les salles d’exposition dont la fameuse tenture de l’Apocalypse – la plus grande tapisserie médiévale (104 mètres) tissée vers 1375 – ont pu être sauvées.

Selon Ouest-France, les travaux de restauration qui commenceront à l’automne 2010 et qui devraient s’achever au premier semestre 2012 porteront sur l’installation d’une nouvelle lucarne dans le comble sud, d’un nouvel escalier (au Nord), d’un système de chauffage au sol et d’une nouvelle cage d’ascenseur qui donnera accès aux trois niveaux du logis.

Le financement des travaux sera à la charge du ministère de la Culture à hauteur de 5,7 millions d’euros et du Centre des monuments nationaux qui pourvoira aux 1,4 millions additionnels.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque