Lundi 10 décembre 2018

La renaissance du Musée national d’art contemporain en Grèce

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 7 novembre 2016 - 417 mots

ATHENES (GRECE) [07.11.16] – Après près de 20 ans de turpitudes, le Musée national d’art contemporain (EMST) a ouvert au public le 31 octobre à Athènes après une première ouverture en l’an 2000 suivie d’une longue fermeture.

Le Musée national d’art contemporain (EMST) de Grèce a ouvert ses portes au public le 31 octobre 2016 dans l’ancienne brasserie de Charles Fix, au croisement de l’avenue Kallirrois et de la rue A. Frantzi, après de multiples obstacles politiques, légaux et bureaucratiques.

Voulu par l’Etat grec en 1997 le musée a vu le jour en 2000. Mais installé dans l’ancienne brasserie Fix, à quelque pas de l’Acropole, sur l’avenue Syngrou, cette ouverture n’était que provisoire puisque le musée a dû fermer en 2003 pour réaliser des travaux. Les expositions ont alors été délocalisées, dans la Salle de concert d’Athènes entre 2003 et 2008, puis au Conservatoire de la ville à partir de 2008.

Initialement prévue pour 2009, la fin des travaux a été retardée, notamment en raison du changement de gouvernement, puis de la rupture de contrat avec la maîtrise d’œuvre. Une fois les travaux achevés, en 2014, l’édifice – d’une surface de 12 000 m2 – est néanmoins resté fermé en raison de la situation économique du pays. Et le programme d’expositions a cessé fin 2014. Un mécène, la fondation Stavros Niarchos, est bien venu au secours du musée en avril 2014 en offrant 3 millions d’euros pour terminer les finitions mais à défaut de visibilité sur le long terme et pour des raisons techniques, la fondation s’est retirée en novembre 2015.

L’inauguration du musée était donc très attendue et loin d’être gagnée. « Nous sommes habitués à être fiers de notre passé. Désormais, je pense que le moment est venu d’étendre le passé au présent » a déclaré Katerina Koskinas, la nouvelle directrice du musée à Al Jazeera. Au cours de ces deux décennies, le musée a tout de même pu se constituer une importante collection d’art contemporain d’artistes grecs et internationaux, tels que Stephen Antonakos, Constantin Byzantios (Dikos), Vlassis Caniaris, Chryssa, Emily Jacir, Ilya et Emilia Kabakov, Nikos Kessanlis, Jannis Kounellis, Shirin Neshat, Lucas Samaras, Costas Tsoclis, Mona Hatoun, Gary Hill, Bill Viola et Nan Goldin ou encore Spencer Tunick.

L’exposition inaugurale du musée, intitulée « Urgent Conversations: Athens – Antwerp », a ouvert au public le 31 octobre 2016. Coproduite par l’EMST et le musée d’art contemporain d’Anvers (MuHKA), l’exposition, qui compte environ 70 œuvres, voyagera en Belgique en avril 2017 mais à moindre échelle.

Légende photo

Le musée national d’art contemporain (EMST) à Athènes - Photo Tita Bonatsou / courtesy EMST

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque