A la poursuite du trésor des nazis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 février 2008 - 204 mots

DEUTSCHNEUDORF (ALLEMAGNE) [27.02.2008] – Le maire de la commune, Heinz-Peter Haustein est persuadé que la caverne détectée dans le sous-sol du hameau voisin de Deutschkatherinenberg contient un fabuleux trésor enfoui à la hâte par les nazis avant l’arrivée de l’armée rouge en 1945.

Au prix d’un suspense intenable, les pelleteuses se rapprochent de la cavité creusée à 10 mètres de profondeur. Pour le moment pas de trouvailles exceptionnelles mais les mesures électrostatiques effectuées préalablement ont détecté une présence massive d’or, d’argent et surtout d’ambre fossile qui pourrait provenir de la mythique « chambre d’ambre » du palais de Tsarskoïe Selo, près de Saint-Pétersbourg. Démontée en 1941 par la Wehrmacht, ce symbole du pouvoir d’un luxe inouï offert par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier au tsar de Russie Pierre le Grand en 1716, avait été par la suite entreposé au château de Königsberg, en Allemagne. Après l’incendie du site en 1945, la chambre d’ambre disparue n’a cessé d’être l’objet de revendications de la part de l’Etat russe auprès de son ancien ennemi juré. Si la cache de Deutschneudorf contient en effet les éléments du puzzle de la chambre d’ambre, ceux-ci feraient aussitôt l’objet d’une demande de restitution de la part de Moscou. (source www.spiegel.de)

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque