Vendredi 6 décembre 2019

La police grecque retrouve un tableau de l’atelier de Rubens volé il y a 10 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 septembre 2011 - 354 mots

ATHENES (GRECE) [05.09.11] – Un tableau autrefois attribué à Rubens vient d’être retrouvé en Grèce par la police. L’œuvre était portée disparue depuis son vol dans un musée belge il y a dix ans. Deux personnes ont été arrêtées et des poursuites lancées par le parquet.

Le 1er septembre 2011, le ministère grec de la Culture a annoncé qu’un tableau, datant de 1618, avait été retrouvé par la police nationale. Le titre de l’œuvre n’avait pas alors été précisé. Mais, le ministère avait déclaré qu’il s’agissait d’une toile attribuée à un élève du maître flamand Pierre Paul Rubens, laquelle avait été volée dans un musée, en Belgique, en 2001. La peinture redécouverte, qui représente une scène mythologique de chasse au sanglier, correspond à celle qui fut dérobée au musée des Beaux-arts de Gand cette année-là.

Selon le quotidien néerlandophone De Gentenaar, le tableau a été retrouvé lors d’une vente d’œuvres d’art à Rhodes. Quant aux vendeurs, la police a procédé à leur arrestation. Ils ont été placés en détention avant leur présentation au juge d’instruction. D’après l’agence de presse d’Athènes, deux individus ont été interpellés, un ex-antiquaire et une femme de nationalité grecque, qui transportaient l’œuvre dans leur véhicule. Ces derniers ont été arrêtés par des policiers sous couverture, lesquels s’étaient fait passer pour des acheteurs potentiels. Les deux individus sont suspectés de recel d’œuvres volées, mais ne sont pas soupçonnées d’être les auteurs du vol. Des poursuites pour blanchiment d’argent et crime organisé ont été lancées à leur encontre par le parquet d’Athènes. Ce qui devrait permettre l’ouverture d’une enquête internationale sur l’œuvre litigieuse.

Une huile sur toile, intitulée « La chasse au sanglier calédonien », avait été volée au musée des Beaux-arts de Gand, en juin 2001. En 2002, les voleurs avaient été arrêtés et condamnés, mais l’objet du vol et ses commanditaires n’avaient pas été retrouvés. Bien qu’il s’agisse d’une œuvre d’atelier, « c’est en soi un croquis vigoureux et une peinture séduisante. Il s’agit d’un bon exemple de la manière dont le style de Rubens avait été assimilé par ses élèves. » Le musée espère que l’œuvre rejoindra bientôt ses collections.

Légende photo

Musée des Beaux-arts de Gand - © photo Paul Hermans - 2008 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque