La nouvelle politique culturelle de la Normandie

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 15 mai 2017 - 272 mots

ELBEUF (SEINE-MARITIME) [15.05.17] – Le président de la Région Normandie Hervé Morin a présenté, le 3 mai dernier, la nouvelle politique culturelle de la région. Au programme, plus d’art contemporain, plus de diversification de la création et une légère hausse du budget.

Hervé Morin, président de la Région Normandie, a présenté le 3 mai dernier, aux acteurs régionaux de la culture, une nouvelle politique régionale dans la région. Il s’est engagé à investir 8 enjeux pour la culture d’ici à 2021.

Parmi ces enjeux, on trouve la revitalisation et la diversification de la création ainsi qu’une meilleure circulation des œuvres d’art. Il a également expliqué que la région se mettrait à la page en ce qui concerne la transition vers le numérique et qu’elle soutiendrait davantage les industries qu’elles soient culturelles, créatives ou numériques grâce à la création de deux fonds « Normandie expérimentation » dotés chacun de 100 000 euros.

A partir de l’année 2018, la région tentera également de redynamiser la création contemporaine et ce, notamment, avec une restructuration des FRAC. Hervé Morin a également eu un mot pour le patrimoine normand, qu’il veut davantage préserver et valoriser en créant un fonds dédié.

La région Normandie a également annoncé l’arrivée prochaine d’une nouvelle agence de cinéma dont le siège sera à Rouen, la création d’une agence de livre située à Caen ainsi que la mise en place de pépinières d’entreprises.

La région n’a cependant prévu qu’une faible hausse du budget dédié à la culture qui va passer de 37 millions à 40 millions d’euros d’ici à 2019. Elle va également augmenter l’investissement pour le patrimoine de 3 millions d’euros dès l’année 2018.

Légende photo

Hervé Morin © Photo Cherie A. Thurlby - 2008 - Licence CC0 1.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque