Mercredi 23 septembre 2020

La nomination d’Elvire Percheron au Louvre-Lens fait grand bruit

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 2 avril 2015 - 566 mots

LENS (NORD-PAS-DE-CALAIS) [02.04.15] – Elvire Percheron, fille de Daniel Percheron, président socialiste de la région Nord-Pas-de-Calais, vient de rejoindre le Louvre-Lens en tant qu’administratrice adjointe chargée de la communication et du développement des publics. Cette nomination a provoqué une polémique chez les opposants de Daniel Percheron, et même dans son propre camp.

Catherine Ferrar, administratrice générale du Louvre-Lens, a officialisé avant-hier, mardi 31 mars, la nomination de deux administrateurs adjoints à l’EPCC (Etablissement Public de Coopération Culturelle) du Louvre-Lens. Ludovic Vigreux sera chargé des ressources (administration, juridique, ressources humaines). Elvire Percheron sera chargée de superviser la communication et le développement des publics. La polémique autour de cette deuxième nomination, Elvire Percheron étant la fille de Daniel Percheron, président socialiste de la région Nord-Pas-de-Calais, a été relayée par la Voix du Nord et DailyNord. Le Louvre-Lens étant financé en grande partie par la collectivité régionale, des accusations de népotisme ont immédiatement fusé de tous bords politiques.

Le président de la section UDI-Modem du Bassin Minier, Guillaume Vittu, a publié mardi sur son compte Twitter un communiqué, exprimant son « indignation et ses interrogations face à de telles pratiques, particulièrement déplorables au regard du contexte actuel ». Selon lui, « ce passage en force démontre le mépris total des barons socialistes pour le "peuple" » et contribue à « creuser le lit du Front National ». Même dans le camp socialiste l’indignation est de mise. « Purement scandaleux » : ce sont les mots forts de Guy Delcourt, député PS du Pas-de-Calais et ancien maire de Lens, publiés mardi sur Twitter.

La nomination d’Elvire Percheron est cependant défendue par Catherine Ferrar, contactée lundi par DailyNord. « Parmi les quatre à six candidatures de mémoire pour ce poste, elle était objectivement au-dessus du lot. Elle a participé en amont à l’ouverture du Louvre-Lens au vu de ses fonctions au sein du Conseil Régional. Elle connaît parfaitement le dossier ». Elvire Percheron est titulaire d’un master 2 « Les métiers de la culture, option développement territorial » et d’un DESS « Gestion et administration des collectivités territoriales ». Les procédures de recrutement ont été lancées en octobre 2014, et tous les candidats sans exception ont été soumis à un jury fin janvier, composé de représentants du département du Pas-de-Calais, de la Ville de Lens et de la Communauté d’Agglomération Lens-Liévin. Le choix définitif des lauréats a été effectué au mois de février avec l’aval du jury, de Xavier Dectot, directeur du Louvre-Lens, et de Jean-Luc Martinez, président du Louvre.

Plusieurs polémiques avaient déjà entouré Elvire Percheron. Au printemps 2012, Daniel Percheron avait insisté pour que sa fille, alors conseillère spéciale en charge de la culture au Conseil régional, devienne déjà administratrice adjointe du Louvre-Lens. Le caractère népotique de cette promotion avait été dénoncé par la presse et certains membres du conseil d’administration du musée, ce qui avait empêché Elvire Percheron d’accéder à ce poste, resté vacant depuis. Une autre polémique avait enflé en 2013, au moment où Elvire Percheron avait été nommée à son poste actuel de directrice générale adjointe au conseil régional Nord-Pas-de-Calais, soit l’un des plus hauts postes de l’institution. Elle était en charge de la mission « Attractivité et Solidarités », prenant en charge notamment une partie de la politique culturelle de la région.

Cette nomination intervient alors que le Conseil général du Nord est passé à droite tandis que celui du Pas-de-Calais est resté au PS.

Légende photo

La galerie du Temps au Louvre-Lens © Photo Jean-Pierre Dalbéra - 2013 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque