Dimanche 25 février 2018

La National Gallery d’Ottawa interdit l’accès aux mineurs à deux salles d’une exposition

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 avril 2010

OTTAWA (CANADA) [19.04.10] – Deux salles d’une exposition dédiée au « Pop Art » présentée en juin 2010 à la National Gallery du Canada à Ottawa seront interdites d’accès aux visiteurs mineurs en raison de la nature jugée provocante et osée de certaines œuvres.

Afin de ne pas « censurer » le travail des artistes exposés, la National Gallery d’Ottawa – le Musée des Beaux-Arts du Canada – a décidé de fermer deux des onze salles d’exposition aux mineurs sauf s’ils sont accompagnés de leurs parents. En raison du caractère explicite de certaines œuvres de nature érotique, représentant des animaux morts ou présentant des images nazies, une pièce d’identité sera demandée à l’entrée des deux salles.

Selon le Globe and Mail, l’exposition intitulée « Pop Life : Art in a Material World » présentée du 11 juin au 19 septembre 2010 qui comprend des œuvres d’Andy Warhol ou Jeff Koons dont certaines prêtées par la Tate Modern de Londres fait déjà couler beaucoup d’encre et suscite les critiques, notamment de la part du ministre du Patrimoine canadien, James Moore, qui a déjà fait savoir qu’il ne visiterait pas l’exposition.

Le musée est bien conscient de la nature controversée de l’exposition, mais n’entend pas pour autant censurer les œuvres qui pour beaucoup d’entre elles sont exposées pour la première fois au Canada et qui considère cette exposition comme « une occasion pour le public canadien de découvrir les œuvres de ces artistes contemporains de grande renommée », selon Jonathan Shaughnessy, le conservateur adjoint du musée.

La National Gallery d’Ottawa fait partie des quatre institutions qui viennent de bénéficier d’une subvention de 15 millions de dollars de la part de l’Etat. Le musée recevra 2 millions de dollars. James Moore n’a pas manqué de souligner que la polémique qui entoure l’exposition de la National Gallery n’avait aucun impact sur le montant de l’allocation.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque