Vendredi 20 septembre 2019

La ministre espagnole de la Culture change les directeurs de cinq musées nationaux

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 septembre 2010 - 265 mots

MADRID (ESPAGNE) [06.09.10] – La ministre de la Culture espagnole, Angeles Gonzalez-Sinde, vient de remanier la direction de cinq musées nationaux dont le Musée national d'archéologie de Madrid. Cinq nouveaux directeurs ont été nommés. Une mesure qualifiée de politique par une association culturelle.

Pour la rentrée, la ministre de la Culture espagnole, Angeles Gonzalez-Sind, vient d'opérer un véritable remaniement au sein des musées nationaux. Elle vient de nommer cinq nouveaux directeurs à la tête de cinq musées d'Etat. Les musées concernés sont le Musée national d'Archéologie, le musée Sorolla, le musée Lazare-Galdiano – tous trois situés à Madrid –, le Musée Séfarade à Tolède et le Musée national Colegio de San Gregorio de Valladolid.

La ministre a nommé le muséologue Andrés Carretero Perez à la tête du Musée d'archéologie. Il sera en charge de mener à bien et à terme le projet de rénovation du musée qui entre dans sa deuxième phase et devrait être achevé d'ici à 2012. Santiago Palomero Plaza sera la nouvelle directrice du Musée Séfarade, Consuelo Luca de Tena, celui du Museo Sorolla, Elena Hernando Gonzalo, la nouvelle responsable du musée Galdiano Lázaro, et María Atienza Bolaños, celle du musée de Valladolid.

José María Lassalle, le porte-parole d'un groupe culturel, le Cultura del Grupo Popular, a qualifié la décision de la ministre de « sorte de purification idéologique et politique » précise le quotidien espagnol El Pais. Lassalle a également demandé la comparution de la ministre devant le Congrès. Depuis son arrivée au Ministère en 2009, Sinde s'est lancée dans une politique de renouvellement au sein des institutions culturelles espagnoles qui fait débat.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque