La justice annule la vente de l’avocat de la belle-fille de Vasarely

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 juin 2013 - 320 mots

PARIS [06.06.13] - Nouvel épisode dans l’histoire tourmentée de la Fondation Vasarely : la vente de 21 œuvres de l’artiste hongrois a été annulée chez Artcurial.

« Lumières et géométries », la vente de 21 œuvres de Victor Vasarely qui aurait du avoir lieu le 4 juin 2013 chez Artcurial, a été annulée par une juge d’instruction du pôle financier du Tribunal de Grande Instance de Paris. Proposées à la vente par l'avocat Yann Streiff, les lots ont fait l’objet d’une saisie conservatoire par la justice.

Elles font partie des 87 œuvres que l’avocat avait reçu en 1995 de la part de celle qui était alors la présidente de la Fondation Vasarely, Michèle Taburno-Vasarely en paiement de ses honoraires pour la procédure d’arbitrage qui avait opposé la belle-fille (Michèle Taburno-Vasarely) et les fils de l’artiste.

Cette procédure autorisait la Fondation à s'acquitter de ses dettes par la donation d'œuvres pourtant inaliénables car données par le peintre hongrois et son épouse entre 1971 et 1982 au château de Gordes, ancien siège de la Fondation Vasarely.

En 2009, une information judiciaire avait été ouverte sur cette procédure d'arbitrage, qualifiée aujourd’hui par une source proche du dossier interrogée par l’AFP de « sorte de mise en scène pour pouvoir sortir des actifs de la Fondation Vasarely » qui s’est considérablement appauvrie en œuvres au cours des années.

Ce sont les avocats de Pierre Vasarely - petit-fils de l’artiste et partie civile de l’affaire - reconnu depuis 2011 seul titulaire du droit moral de l’œuvre de son grand-père qui ont signalé à la juge l’existence de cette vente « faisant courir un risque de disparation des preuves et des œuvres », selon les propos de Jean-Pierre Lévy, avocat de Pierre Vasarely.

Un nouvel épisode d’une interminable « affaire Vasarely » qui n’en finit pas de troubler la mémoire de l’artiste. La Fondation Vasarely a été classée au titre des Monuments historiques en janvier 2013.

Légende photo

L'affiche de la vente « Lumières et géométries » chez Artcurial - source www.artcurial.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque