La Jordanie réclame les manuscrits de la mer Morte exposés au Canada

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 janvier 2010 - 434 mots

TORONTO (CANADA) [05.01.10] – A l'issue d'une exposition d'une partie des manuscrits de Qumrân dans un musée canadien, la Jordanie a réclamé la saisie de ces documents, qui devaient retourner en Israël. Selon les Jordaniens, ils ont été confisqués par les Israéliens pendant la Guerre des Six Jours en 1967. Le gouvernement canadien a refusé d'intervenir.

Depuis leur découverte en 1947 à Qumrân, les manuscrits de la mer Morte n'ont cessé de susciter l’intérêt des chercheurs et des gouvernements. Le dernier épisode en date est la réclamation par le gouvernement jordanien des manuscrits issus de la grotte n°4.

Selon le Globe and Mail, la Jordanie a réclamé la saisie des manuscrits au gouvernement canadien. Les documents étaient exposés depuis juin 2009 au musée royal de l'Ontario à Toronto. L'exposition était organisée avec les Autorités des Antiquités israéliennes jusqu'au 3 janvier 2010.
Selon les autorités jordaniennes, les manuscrits présentés tombent sous l'autorité de la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, datant de 1954, et dont le Canada est un des signataires.
La Convention prévoit que les pays signataires doivent prendre en charge et protéger les biens culturels provenant d'une zone de guerre et importés sur son territoire.

Selon les autorités jordaniennes, les manuscrits ont été saisis dans un musée de Jérusalem-Est en 1967 lors de la Guerre des Six Jours par l'armée israélienne. Les manuscrits et le musée étaient alors sous mandat jordanien.

Mais depuis 1967, la Jordanie n'a jamais plus fait valoir ses droits sur les manuscrits, alors que l'Autorité palestinienne revendique depuis longtemps la propriété des documents. En juin 2009, le représentant de l'Autorité palestinienne avait demandé l'annulation de l'exposition à Toronto.
Selon les autorités des Antiquités israéliennes, Israël n'a jamais clamé être propriétaire des rouleaux de Qumrân, mais seulement le « gardien » des documents.

Le gouvernement canadien a annoncé qu'il n'interviendrait pas dans cette affaire, laissant à la Jordanie, à l'Autorité palestinienne et à Israël le soin de régler la question de la propriété des manuscrits.

Les manuscrits de Qumrân représentent environ 900 parchemins retrouvés dans onze grottes entre 1947 et 1956. Ils ont été rédigés aux environs du Ier siècle av. J.-C., et présentent un intérêt considérable pour la science biblique. Outre les livres de l'Ancien Testament, y figurent également des livres apocryphes et des textes propres à la communauté juive qui vivait à Qumrân.

Une partie des manuscrits de la mer Morte est conservée à la Bibliothèque nationale de France. Une exposition, « Les manuscrits de la mer Morte dévoilés » est organisée au site François Mitterrand du 16 mars au 20 juin 2010.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque