Samedi 17 février 2018

La grotte d’Altamira rouvre après huit ans de fermeture

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 juin 2010

MADRID (ESPAGNE) [09.06.10] – La grotte d’Altamira, un des joyaux de l’art rupestre paléolithique, fermée depuis 2002 pour des raisons de conservation, rouvrira prochainement ses portes au public, mais avec des restrictions.

La ministre espagnole de la Culture, Angeles Gonzalez-Sind, a annoncé la réouverture contrôlée d’ici la fin 2010 de la grotte d’Altamira – dans le nord-ouest de l’Espagne – qualifiée de « Chapelle Sixtine » de l’art rupestre paléolithique, a-t-on appris de l’AFP. La décision a été prise par le conseil d’administration du musée et du centre de recherche de la grotte d’Altamira.

Les responsables ont précisé qu’un groupe d’experts doit se réunir vendredi prochain à Madrid pour convenir des conditions d’ouverture et de visites afin d’assurer à la fois l’accès aux visiteurs, la limitation des effets nuisibles pour la grotte et la préservation du site. D’après le site du quotidien espagnol 20minutos.es, les conditions d’ouverture devraient être connues en novembre prochain.

Néanmoins, la décision de réouverture de la grotte va à l’encontre d’un rapport du Conseil supérieur des recherches scientifiques remis en avril 2010 et qui fait état des dangers provoqués par l’afflux de visiteurs qui provoquerait « un nouveau changement de l’environnement » et une « prolifération de micro-organismes » nuisibles pour les peintures.

Située sur le mont Vispieres, la grotte d’Altamira a été découverte en 1868. Célèbre pour sa grande salle aux bisons datant de 14 000 ans, elle rassemble un ensemble majeur de peintures rupestres – bisons, cerfs, chevaux, représentations humaines – du paléolithique. Elle devient rapidement un site touristique d’envergure atteignant les 175 000 visiteurs par an dans les années 1970.

Le volume important de visiteurs menace sa conservation et la grotte est fermée au public en 1977. Une fermeture temporaire puisqu’elle rouvre en 1982 avec un régime de visite limité. En 1985, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. La grotte est de nouveau fermée en 2002 tandis qu’une réplique exacte est construite à proximité qui a accueilli quelques 2,5 millions de visiteurs.

Légende photo

Reproduction de la grotte d'Altamira - photographe : Matthias Kabel - Licence Creative Common 2.5

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque