Vendredi 23 février 2018

La grève prend de l’ampleur dans les musées

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 4 décembre 2009

PARIS [04.12.09] – L’inflexibilité de Frédéric Mitterrand, lors de sa rencontre avec l’intersyndicale de la culture le 2 décembre au soir, a sans doute joué dans la mobilisation accrue des musées le 3 décembre. A Paris, le Louvre, Orsay, Pompidou et le Château de Versailles étaient fermés jeudi 3 décembre au public.

Le Louvre et le Château de Versailles ont rejoint le Centre Pompidou et le musée d’Orsay dans la grève jeudi 3 décembre.
La réunion entre le ministre Frédéric Mitterrand et l’intersyndicale du ministère de la Culture a tourné court mercredi 2 décembre au soir. Les syndicats sont sortis en colère des bureaux du Palais Royal, dénonçant « une fin de non recevoir » selon la CGT Culture.

Frédéric Mitterrand est resté inflexible sur les différents points abordés par les syndicalistes, notamment la RGPP, au cœur des revendications syndicales.
Pour le ministre, la réforme « menée par un gouvernement issu du suffrage universel […] devra s’appliquer » , a-t-il indiqué sur France 2. Ajoutant qu’au centre Pompidou, « il y a un nombre d’agents tel qu’on peut réorganiser, trouver des économies d’échelle qui font que cette réforme des départs à la retraite soit applicable normalement. »

A Paris, les grands musées étaient en majeure partie fermés au public. Le symbole est fort : Pompidou, le Louvre et Orsay ont fait grève, suivis par le Château de Versailles. Les tours de Notre-Dame, la Sainte-Chapelle et l’Arc de Triomphe étaient fermés pour les mêmes raisons, selon le Centre des monuments nationaux.

Le mouvement risque de prendre encore plus d’ampleur : un préavis de grève a été lancé pour le 8 décembre à la Bibliothèque nationale de France, pour le 14 décembre à la Cité de l’Immigration. Selon Le Monde, le syndicat le plus représentatif dans le spectacle vivant, le Syndeac, appelle également à la mobilisation.

Les politiques ne sont pas en reste : dès le 30 novembre, le parti socialiste a apporté son soutien au personnel en grève du centre Pompidou, et le 3 décembre, c’est le NPA d’Olivier Besançenot et le parti communiste qui sont entrés en scène en dénonçant les réformes de la RGPP et leurs conséquences sur le personnel de la Culture.

Un bras de fer entre les syndicats et le gouvernement est en train de s’engager.

Légende photo

La Pyramide du Louvre - Paris - 2009 &copy LudoSane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque