Vendredi 14 décembre 2018

La Grèce sur les traces de Mycène

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 mars 2008 - 211 mots

ATHENES (GRECE) [07.03.08] – Mise à jour d’un tombeau à voûte de l’époque mycénienne, dans l’île de Leucade. A l’occasion de travaux de terrassement sur une route à Agio Nikita, dans la quatrième île Ionienne en superficie, un tombeau à voûte de l’époque mycénienne vient d’être mis à jour.

La tombe mycénienneà voûte © D.R

Le tombeau qui contenait plusieurs sépultures et de nombreux objets confirme ainsi les traces repérées d'occupation de cette civilisation préhellénique (1550-1100 av J-C). Un vestige « particulièrement intéressant pour la recherche », selon le ministre grec de la Culture, car cette forme d’inhumation remonte aux plus anciennes périodes de peuplement indo-européen en Grèce.

Sans comparaison aucune avec les tombes royales monumentales de Mycènes, sans doute destinées à la famille royale de cette ville, cette sépulture devrait livrer un certain nombre d’informations sur cette civilisation hellénique de l’Helladique récent (fin de l’âge du bronze), qui s’est étendue dans toute la Méditerranée, à partir du Péloponnèse et jusqu’en Asie Mineure. Un atout supplémentaire pour cette île montagneuse dont les paysages verdoyants et bordés de plages aux eaux cristallines et de falaises de craies blanches attirent déjà de nombreux touristes.

Déjà réputée pour ses vestiges préhistoriques et antiques, l’île de Leucade pourra désormais se targuer d’abriter un tombeau à voûte de l’époque mycénienne. (source www.afp.com)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque