Mercredi 12 décembre 2018

La grande porte médiévale de Séoul en feu

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 février 2008 - 159 mots

SEOUL (Corée du Sud) [13.02.2008] - La « Grande porte du Sud » de la ville de Séoul, joyaux du patrimoine sud- coréen, a été gravement endommagée par un incendie d’origine criminel.

Hier, un suspect âgé de 69 ans a été placé en détention provisoire. "Le pyromane dit avoir agi par colère, parce qu'il estimait que le gouvernement ne l'avait pas suffisamment indemnisé pour des travaux de réaménagement dans son quartier", a révélé un responsable de la police de Séoul, Kim Young-soo.
La "Grande porte du Sud" (Namdaemun) édifiée en 1398, reconstruite en 1447, était avant l’incendie du 10 février 2008, l’un des rares monuments historiques à avoir été épargné par l’occupation japonaise et la guerre de Corée (1950-1953). Les flammes n’ont épargné que la base en pierre de l’édifice en bois. Selon les services sud-coréens du patrimoine, la reconstruction de la porte monumentale prendra au moins trois ans et coûtera plus de 14,4 millions d’euros.

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque