La gare napolitaine imaginée par Zaha Hadid va enfin entrer en service

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 9 juin 2017 - 243 mots

AFRAGOLA (ITALIE) [09.06.17] – La gare ferroviaire d’Afragola, à côté de Naples, est inaugurée ce week-end. C’est l’un des 50 projets dessinés par l’architecte à être ouvert, un an après sa disparition.

Dimanche prochain, les tous premiers trains entreront dans la « gare futuriste » imaginée par l’architecte de renommée mondiale Zaha Hadid. Situé à Afragola à côté de Naples, l’édifice, dont les premiers travaux datent de 2003 avait connu, depuis, 4 inaugurations. Celle du 7 juin semblerait être la bonne puisque selon le Premier ministre italien Paolo Gentiloni, le bâtiment accueillera ses premiers trains à grande vitesse le 11 juin.

Mesurant près de 400 mètres de long, cette gare serpentine est constituée de verre et d’acier. La première phase des travaux aurait coûté quelques 60 millions d’euros (la deuxième phase étant prévue pour prendre fin d’ici 2022). Lorsqu’il sera complètement ouvert, la gare devrait accueillir 32 700 passagers par jour et être traversé par 84 trains à grande vitesse. Il est également prévu que s’y arrêtent 28 trains « express » par jour, venant de toutes les directions.

Décédée le 31 mars 2016, Zaha Hadid a laissé derrière elle près de 50 projets et 16 édifices inachevés. La gare ferroviaire d’Afragola n’est pas la seule de ses constructions à être inaugurée de manière posthume : avant elle, deux gares maritimes, celle du port de Salerme et celle d’Anvers, avaient ouvert leurs portes au public quelques mois après la mort de l’architecte irako-britannique.

Légende photo

La nouvelle gare ferroviaire à grande vitesse conçue par l'architecte Zaha Hadid située à Afragola, au sud de l'Italie, le 6 juin 2017 © photo Ph. Eliano Imperato / Controluce / AFP

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque