Dimanche 16 décembre 2018

La fondation de charité du prince Charles pourrait bientôt faire l’objet d’une enquête

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 24 août 2009 - 252 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [24.08.09] – Après des accusations d’intervention dans des projets architecturaux en utilisant son influence, le prince Charles pourrait bientôt voir sa fondation être enquêtée.

La Commission des Charités envisage d’enquêter sur la Foundation for the Built Environment, l’institution caritative du prince Charles consacrée à l’architecture. L’héritier de la couronne britannique a été plusieurs fois accusé d’utiliser de son influence pour changer le cours de plusieurs projets architecturaux, dont le Chelsea Barracks qui ne sera plus conçu par le célèbre architecte Richard Rodgers.

Le groupe politique Republic - qui revendique l’élection du chef d’État - a déposé une plainte auprès de la Commission des Charités, rapporte le Guardian. Selon Republic, l’indépendance de cette fondation doit être remise en question puisqu’elle pourrait être utilisée sciemment au profit de l’intérêt privé du prince Charles.

« On croit que les actions caritatives du prince Charles se conduisent comme des entreprises de lobby privé… leur mission semble être de garantir que ses visions soient écoutés par le gouvernement plutôt que promouvoir des bonnes causes de manière indépendante. La Foundation for the Builet Environment est une institution caritative, mais se conduit comme un groupe de lobby politique », a affirmé le porte-parole de Republic Graham Smith.

Le directeur de la Foundation for the Builet Environment Hank Dittmar a reçu ses accusations comme étant « ridicules ». « Comme n’importe quelle autre institution caritative, on est en contact avec les gouvernements locaux et national, mais cela respecte les lois de la Commission des Charités », a-t-il expliqué.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque