La folie touche le British Museum

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 mars 2008

LONDRES (UK) [14.03.2008] %26ndash; Le succ%26egrave;s ahurissant de l%26rsquo;exposition des guerriers en terre cuite de l%26rsquo;empereur Qin provoque %26agrave; Londres des situations folles. Avec plus de 630 000 tickets vendus depuis l%26rsquo;ouverture de l%26rsquo;exposition, le 13 septembre dernier, les guerriers de l%26rsquo;empereur Qin, attirent des hordes de visiteurs qui se pressent aux portes de l%26rsquo;exposition.

%26copy; British Museum

Un succès que n’avait plus connu le British Museum depuis la mémorable exposition des trésors de Toutankhamon en 1972. Pour contenir la foule, « les horaires ont déjà été étendus jusqu’à minuit et sont en passe de se prolonger 24h sur 24 », d’après Hannah Boulton, porte-parole du British Museum.

Dès 6 h du matin, une queue interminable de visiteurs se forme à l’entrée du musée. En réponse à cette situation, la société privée Errand ETC propose un service ingénieux aux plus impatients : « Nous avons généralement trois personnes qui sont dans la file d’attente chaque jour, parce que chacun ne peut acheter plus de quatre billets à la fois », explique Claire Leck, gérante de l’entreprise. La compagnie facture 30 livres, soit 40 euros environs pour être dans la file à votre place, en plus du coût moyen du billet (15,50 euros). (source Cyberpress)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque