La collection Rostropovitch inaugurée par Poutine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 mai 2008

ST PETERSBOURG (RUSSIE) [13.05.08] – Vladimir Poutine, pour son premier déplacement en tant que Premier ministre, a visité la collection du violoncelliste Mstislav Rostropovitch. Un symbole fort.

La collection Rostropovitch, qui comprend plus de 900 œuvres et objets, dont des peintures des artistes Repine, Serov ou Grigoriev, a été inaugurée lors du premier déplacement de Poutine comme Premier ministre. Pour une première, tous les symboles sont réunis : deux musiciens russes célèbres, une colossale collection d’art russe, et un grand Palais impérial rénové. Les œuvres sont exposées au Palais Constantin de Strelna, à 15 km de St Péterbourg, qui a été rénové sous la présidence de Poutine, lequel y recevait ses hôtes étrangers. Ce premier déplacement, très médiatisé, intervient alors que le nouveau président Dmitri Medvedev n’a pas encore quitté le Kremlin.

Rostropovitch (décédé en avril 2007) et sa femme, la soprano Galina Vichneyskaïa, ont construit leur collection sur une période de 30 ans pendant leur exil, conséquence de leur soutien à l’écrivain dissident Alexandre Soljenitsyne. Les œuvres ont été conservées dans leurs appartements de Paris et de Londres. Vladimir Poutine s'est félicité que les Rostropovitch, eux-mêmes de « grands représentants de la culture russe », aient su « sauvegarder de vrais chefs d’œuvres pour le monde, et, ce qui est très important pour nous, pour la Russie. » La collection, qui devait être vendue par Sotheby’s à Londres, a été rachetée par Alicher Ousmanov, magnat de l’industrie métallurgique et du gaz, pour 72 millions de dollars. Cet oligarque proche du pouvoir a ensuite donné la collection au gouvernement russe. Les autorités russes n’ont pas caché qu’elles l’avaient sollicité pour ce geste. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque