Samedi 27 novembre 2021

La Chine, numéro 1 mondial des ventes aux enchères d’art selon Artprice

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 mars 2011 - 347 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [22.03.11] - La Chine est devenue, selon Artprice, le numéro 1 mondial des ventes aux enchères en 2010, dépassant désormais la France, mais surtout le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Selon le fondateur et président d’Artprice, Thierry Ehrmann, la Chine vient de prendre la première place du marché mondial des ventes aux enchères. En seulement 3 ans, elle est passée devant les poids lourds de ce secteur. Elle a d’abord dépassé la France en 2007, et vient de ravir la vedette au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Le classement se base, depuis les années 1950, sur les ventes publiques de Fine Art, ce qui prend en compte la peinture, la sculpture, le dessin, les installations, la photographie et l’estampe. C’est à l’issue des ventes aux enchères de 2010 que la Chine est passée numéro 1 mondial avec 33% du produit des ventes de Fine Art, devant les Etats-Unis (30%), le Royaume-Uni (19%) et la France (5%).

Quant aux artistes chinois, 4 d’entre eux sont présents dans le classement du Top 10 des artistes selon le produit annuel des ventes. Le « ticket d’entrée » minimum de ce top 10 est de 112 millions de dollars, soit presque 80 millions d’euros. Ainsi, l’artiste Qi Baishi se classe à la seconde place, devant Andy Warhol et devant un autre artiste chinois, Zhang Dagian. Xu Beihong prend la huitième place avec 176 millions de dollars de produit de ventes et Fu Baoshi arrive à la neuvième place.

Parmi la jeune génération d’artistes, les Chinois accaparent plus de la moitié des places du Top 10 des artistes contemporains en 2010. Ils deviennent ainsi mieux représentés que les artistes américains, dont seulement 3 d’entres eux figurent dans ce classement (Jean-Michel Basquiat, Jeff Koons et Richard Prince), contre 6 Chinois (Zeng Fanzhi, Chen Yifei, Wang Yidong, Zhang Xiaogang, Liu Xiaodong et Liu Ye).

Les grandes maisons de ventes aux enchères œuvrent désormais à Pékin, Shanghai et Hong Kong. Sotheby’s réalise 2% du produit de ses ventes à Hong Kong quand Christie’s en réalise 2,5%. Poly International réalise 7,4%, China Guardian 5,32% et Beijing Council 2,07%.

Légende photo

Drapeau chinois - Photo Daderot - 2009 - Source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque