La Belgique restitue une centaine d’antiquités à la Grèce

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 février 2009

ATHENES (GRECE) [11.02.09] – Une centaine d’antiquités provenant du site de Thorikos découvertes dans les dépôts de l’université de Gand vont être rendues à la Grèce.

La Belgique s’apprête à rapatrier en mars ou avril des vestiges antiques en Grèce, selon le ministère grec de la Culture. Des fragments de poterie et des pièces de monnaie trouvés à Gand lors d’un inventaire avaient été sortis illégalement, alors que la Grèce était sous la dictature des colonels.

Les raisons et les circonstances précises de leur exportation illégale ne sont pas connues, mais d’après l’ambassadeur de Belgique en Grèce Pierre Vaesen, « la collection était soigneusement stockée et répertoriée, il est clair qu’elle n’était pas destinée à un trafic. »

Ces artefacts sont issus de Thorikos, une cité au sud d’Athènes qui s’est développée du VIIe au Ve siècle avant l’ère chrétienne, grâce à ses activités minières et métallurgiques.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque