Mercredi 20 novembre 2019

La baronne Thyssen poursuivie en justice par son fils

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 27 mai 2011 - 340 mots

MADRID (ESPAGNE) [27.05.11] – Borja Thyssen, le fils de la baronne Carmen Thyssen, vient d’intenter une action en justice à l’encontre de sa mère. Deux ans plus tôt, c’est la baronne qui portait plainte contre son fils.

Une fois de plus, la collection Thyssen divise la famille Thyssen. Borja Thyssen, fils de la baronne et fils adoptif du défunt baron, poursuit sa mère en justice. Il lui réclame la restitution de deux tableaux, Une femme et deux enfants à la fontaine de Goya et Le baptême du Christ de Giaquinto, estimés à plus de 6 millions d’euros. Car, selon Borja, ces œuvres lui auraient été promises en héritage par le baron son père avant sa mort.

Or, ces deux tableaux font partie de l’accrochage de la collection du musée Thyssen-Bornemisza de Madrid. En 2009, Borja Thyssen s’y était d’ailleurs rendu accompagné de son avocat et d’un notaire afin de les récupérer. Il en avait même profité alors pour fouiller les archives de sa mère afin de se procurer les documents relatifs à l’héritage familial. La scène avait été filmée et les images diffusées sur une chaîne de la télévision espagnole. Furieuse, la baronne avait porté plainte contre son fils pour soustraction de documents et révélation de secrets.

Selon El Pais, le tableau de Goya aurait été acquis par les Thyssen à New York à l’occasion du baptême de Borja. La baronne reconnaît que ce tableau revient de fait à son fils, mais estime cependant que ce dernier le recevra en héritage et pas avant. Ce qui explique le profond désaccord qui oppose la baronne et son fils depuis plus de deux ans. Leur procès est fixé au 1er juin prochain.

Récemment, Carmen Thyssen a rencontré d’autres désagréments avec plusieurs personnes. En avril, moins d’un mois après l’ouverture du musée Thyssen de Malaga, sa directrice Maria Lopez et un membre de son conseil Thomas Llorenz démissionnaient, accusant la baronne d’incompétence. A l’époque, la baronne Thyssen déclarait à la presse « la collection est mienne et j’en fais ce que je veux ». 

Légende photo

Le musée Thyssen-Bornemisza à Madrid - © photo Luis GarcÁ­a - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque