La banque centrale de Hongrie au secours des trésors perdus de la nation

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 avril 2014 - 263 mots

BUDAPEST (HONGRIE) [03.04.14] – La banque centrale de Hongrie a annoncé la création d’un programme, doté de 100 millions d’euros, destiné à rapatrier les trésors perdus de Hongrie, dispersés dans des collections étrangères.

Le gouvernement hongrois et la banque centrale de Hongrie ont annoncé, en janvier 2014, la création du « Art Purchase Program » (Programme d’achat d’art). D’ici 2018, la banque centrale de Hongrie dépensera 100 millions d’euros pour le rachat d’œuvres d’art majeures perdues, au cours de l’histoire, et localisées dans des pays étrangers. Aucune précision n’a été donnée sur la provenance des fonds qui seront investis dans ce programme, mais l’objectif semble être, pour le gouvernement, de créer un sentiment d’unité nationale en récupérant et en préservant l’héritage culturel du peuple hongrois.

L’ « Art Purchase Program » financera le rachat de nombreuses œuvres qui se sont retrouvées dans des collections privées étrangères, après avoir été pillées lors des révolutions et guerres qui ont traversé la Hongrie. « C’est la somme la plus importante jamais investie dans l’art de toute l’histoire moderne de la Hongrie », a confié László Baán, directeur général du Museum of Fine Arts et membre du comité consultatif de l’« Art Purchase Program », au quotidien The Wall Street Journal.

Le premier ministre hongrois, Viktor Orban, a récemment annoncé que l’Etat avait rapatrié 7 des 14 pièces de vaisselle en argent datées du 4e siècle, qui constituent le trésor de Sevso. Le trésor, découvert par un jeune soldat près de Polgardi (Hongrie) vers le milieu des années 1970, a été racheté pour la somme de 15 millions d’euros à un vendeur londonien resté anonyme.

Légende photo

Le trésor de Savso - © Photo DASHBot - 2010 - Licence CC BY-SA 1.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque